Nicolas Pagès

Né en 1978, Nicolas Pagès est psychologue de formation. Lecteur assidu de mauvais genres et adepte de série B et Z (et de toutes les lettres entre les deux), il a l’opportunité de marier ses trois passions au cours de son travail universitaire. En 2001, il obtient sa maîtrise avec un mémoire sur Howard Phillips Lovecraft. Ensuite, ses études le mènent en Bretagne où il a une vision : il sera écrivain. Aujourd’hui même, il ne sait toujours pas si cette hallucination est due au Chouchen ou à la proximité mystique des flots déchaînés de la mer d’Iroise.

Quoi qu’il en soit, il lui faudra attendre une bonne dizaine d’années et la parution de Tibériade – une novella hommage à Lovecraft chez L’Ivre-Book – pour que la transformation s’opère. D’abord sérieuses, ses histoires sont de plus en plus marquées par un côté foutraque et déjanté, héritage supposé de ses goûts cinématographiques et musicaux (ou bien est-ce encore la faute au Chouchen ?) Preuve en est avec son premier roman, Pearly Gates – le Règne du Métal paru chez L’Ivre-Book, un spaceopera qui fait la part belle à un antihéros friand de rock’n’roll. Cette année, il codirige - toujours chez l’Ivre-Book - une anthologie en trois volumes à paraître sur le Maître de Providence.

Comme l’union fait la force, il a récemment intégré un collectif d’auteurs dénommé GRaaL13 dans lequel il retrouve avec plaisir des ami(e)s écrivain(e)s venants d’horizons géographiques divers.

Depuis, il essaie de trouver du temps supplémentaire pour continuer à commettre des petites histoires en plus de ses autres passions : la musique et le rugby. Il habite dans le sud de la France dans un petit village traversé par le canal du Midi.

 

http://nicop81.wixsite.com/na-pageshttps://www.facebook.com/nicolas.pages.758

https://twitter.com/Freakygap

 

Bibliographie

Pearly Gates: Le règne de métal (Tome 1)

2858. L’influence de l’humanité s’est étendue à d’autres systèmes solaires. La société est gouvernée par un système de Castes regroupées au sein d’une toute puissante entité politico-religieuse appelée Consortium. Cette dernière dirige d’une main de fer la plupart des activités humaines et contrôle les ressources énergétiques ainsi que l’exploitation des matières premières. Au milieu de la poussière d’une planète inexplorée, une expédition de forage met à jour un vaisseau échoué depuis des centaines d’années.

2888. Quand Daniel Pearly se met en devoir d’explorer une planète aride aux confins du système de Balthar pour y dénicher de nouvelles ressources pour le compte du Consortium, il est loin de se douter que cette mission ne sera pas de tout repos. Un petit incident les amènera, avec sa collègue Deina, à croiser la route d’une créature extraterrestre pour le moins belliqueuse. Cette rencontre sera le point de départ pour les deux explorateurs, d’une course poursuite haletante au cours de laquelle ils essaieront d’échapper à l’emprise d’Hilton, le dirigeant de la Caste Digarion et prétendant qui projette de s’emparer de la créature afin d’établir sa suprématie sur l’univers connu.

Sur fond de Rock’n’roll, d’horreur extraterrestre et d’humour, Pearly Gates mélange plusieurs styles et subvertit le Space Opéra, en y injectant de la nostalgie et de la dérision.

 

Pearly Gates: La Nuit Éternelle (Tome 2) à paraître


Nouvelles:

  • 2017: Has Been aux éditions numériques de l'Ivre- Book
  • 2017: Sinatra's nightmare dans l'anthologie Dimension New York II
  • 2017: Collapsus Temporis par Les Alliés Nés de Bookerville
  • 2017: Te HakaWakamutunga dans Malpertuis VIII
  • 2016: La folie est bonne conseillère aux éditions numériques l'Ivre-Book
  • 2016: Alain 2.0 dans l'anthologie Nu sur le balcon
  • 2016: La Bombe, le Flic et le Puant dans l'anthologie Dimension meurtres impossibles
  • 2016: Blaireau dans le webzine ECCE
  • 2015: Le secret des frères mineurs dans l'anthologie Le vampire des origines tome 2
  • 2015: Un ennui immortel dans Tournoi des nouvellistes
  • 2015: Tibériade dans l'anthologie Calling Cthulhu n°1

A paraître, 2 nouvelles dans l'anthologie Calling Cthulhu n°2: Krakatoa Azathoth fan club et L'enfer est pavé de bonnes intentions