Nadia Coste


 

Quand elle était petite, Nadia Coste avait beaucoup d’imagination, mais elle n’aimait pas lire. Le déclic n’est venu qu’à dix-huit ans, en découvrant les littératures de l’imaginaire. Depuis, elle est convaincue qu’il suffit de rencontrer le roman qui nous correspond pour basculer dans le monde des lecteurs.

 

Après une première série de romans à destination des adolescents et jeunes adultes [Fedeylins (Gründ, 2011)], elle se consacre à de nombreuses histoires pour les enfants entre 8 et 12 ans [Les yeux de l’aigle (Gründ, 2012), SpaceLeague (L’Équipe, 2013), La campagne aux trousses (Imaginemos, 2014), Ascenseur pour le Futur (Syros, 2014)], mais aussi pour les plus de 12 ans [L'empire des Auras (Le Seuil, 2016), L'effet Ricochet (Le Seuil, 2017), Les élémentaires (Castelmore, 2017)].

 

Le Premier (Scrinéo, 2015), marque son retour à une littérature destinée aux lecteurs plus âgés, qu’ils soient adultes ou adolescents avertis.

 

Nadia Coste a atteint la période de sa vie où il devient malpoli de lui demander son âge. Mais, si vous êtes bon en maths, sachez qu’elle est née en 1979. Elle a grandi près de Lyon où elle vit toujours avec son mari et leurs trois enfants.

 

Pour découvrir des chroniques de blogueurs sur Le Premier

Interview sur le site ActuSF

Ascenseur pour le futur a été sélectionné pour le prix des Incorruptibles 2015/2016

 

 

Bibliographie

 

Jivana est une jeune fedeylin qui porte en elle un joli secret : depuis toute petite, elle partage son corps avec l’esprit d’une déesse qui a échoué à se réincarner. Les deux âmes, loin d’être concurrentes, sont devenues amies et même un peu plus.

Alors que des nuées d’insectes obscurcissent le ciel et imposent une nuit sans fin, le désespoir frappe leur village. Jivana et sa déesse partent à la recherche d’une solution pour que l’astre du jour brille enfin à nouveau. Une quête périlleuse qui les changera à jamais...

 

Récompensée par de nombreux prix pour ses romans (Ascenseur pour le futur, L’Empire des auras et Le Premier), Nadia Coste revient avec brio dans l’univers de sa première série : Les Fedeylins.

2081. Après une catastrophe écologique sans précédent, la planète survit grâce aux Plantes, végétaux importés d'une des lunes de Jupiter, qui purifient l'air et l'eau.

 

Mais leur prolifération inquiète la communauté scientifique et le gouvernement envisage des mesures drastiques pour contrôler leur développement.

Jaro, un jeune botaniste qui étudie l'évolution de ces végétaux extraordinaires, développe une étrange maladie. Bientôt, il croit entendre une voix à l'intérieur de lui... Une voix qui réclame son aide.

Et si les Plantes avaient besoin d'un ambassadeur pour parler en leur nom ?

Attention, la nature contre-attaque !

 

Léa n’aime pas les insectes. Dès qu’il y a un moustique dans le coin, elle se fait piquer. Alors cette année, en vacances chez ses cousines, elle s’est promis de ne pas se faire avoir  : badigeonnée de crème (qui pue), elle repoussera tous les insectes. Mais quand elle s’aperçoit que des poissons morts flottent dans la rivière, que les vaches tombent inanimées dans les prés et que les guêpes mesurent désormais la taille d’une balle de golf, elle se doute que sa tapette à mouches et sa pommade ne suffiront pas à la protéger de cet environnement hostile… Qu’est-ce qui bien pu transformer son lieu de vacances en un territoire peuplé de créatures dangereuses  ?

 

Un jeune garçon, dont la situation familiale est très difficile, se persuade qu'il a le pouvoir de donner vie à ce qu'il dessine. 

Aujourd'hui, Ayrton a obtenu un 18 pour son dessin de chat au fusain. " Tu as un don ! " a écrit le professeur. Maintenant il faut rentrer à la maison... Son père ne sort plus de chez eux et s'en prend de plus en plus souvent à sa mère et à lui, avec des mots très durs et injustes. Alors quand Ayrton trouve sur son balcon un chat exactement identique à celui de son dessin, il commence à croire en son pouvoir et décide de l'utiliser pour créer un papa de papier...

Les élémentaires, chez Castelmore
Incapable de maîtriser son pouvoir lié au feu, Cassandra, unique héritière d’une  famille noble, s’enflamme à la moindre émotion forte. Espérer mener une vie normale est impossible ! Lorsque la jeune fille entend parler d’une cure miracle à l’autre bout du royaume, elle supplie donc ses parents de l’y envoyer. Mais voyager dans des conditions normales est impensable quand on risque de se transformer en
véritable torche humaine à chaque instant : Cassandra devra traverser le pays en chariot, plongée dans un baquet d’eau, escortée par un aventurier débutant doté du pouvoir de l’eau. Hélas, le manque d’expérience de ce dernier pourrait laisser l’héritière sans défense face aux bandits de grand chemin et aux animaux élémentaires qui rôdent le long des routes du royaume…