Manuel Essard

 

Né au cours du siècle dernier, Manuel Essard a été (dans le désordre et parfois en même temps) animateur radio à la CGT, libraire un peu partout, éboueur le matin, gros joueur de WOW (la Horde vaincra !!!), pigiste survolté, animateur d’atelier d’écriture, exploité heureux chez Quick et MacDo, dealer de substances légales, porteur de journaux pas motivé, ana-chroniqueur, projectionniste frénétique, zombie des salles obscures.

Il aime l’océan, le quartier Saint-Michel, lire à la terrasse d’une boulangerie, l’Afrique de l’Est, le Premier et Unique de Tanith. Il déteste se coucher, dormir, se lever, les voisins, les chiens, les enfants des autres, se raser. Il a quatre enfants – un garçon éloigné et trois filles magiques. Et il est marié à perpétuité à la plus belle femme du monde. Auteur du Fleuve Noir dans les années 90, empoulpé sous un pseudo et récompensé d’un prix du Public, il a aussi fureté parmi notre belle jeunesse. Se déguise parfois en Vikingr pour l'Ivre-book. Amoureux de la Frontière, il est aussi capable de faire table rase du futur.

 

Les Dits du Midgardr

 

 

« Il fut un temps où les Dieux de l’Ásgardr vivaient et marchaient sur la terre des hommes que l’on nommait le Midgardr. Mais dans leur mystérieuse disparition, les Dieux emportèrent avec eux un morceau du Midgardr. Ce n’était plus vraiment notre terre, sans en être tout à fait une autre. Le ciel était continuellement gris et bas, et l’hiver régnait en maître d’un bout à l’autre de l’année. »



Bibliographie :

 

- De bitume et de sang – Fleuve Noir, 1991 (épuisé)

- Une si jolie prison – Fleuve Noir, 1991 (épuisé)

- Saigneur de Guerre – Fleuve Noir, 1992 (épuisé)

- La forteresse pourpre – Fleuve Noir, 1993 (épuisé)

- Le crépuscule des vieux – Baleine, 1997 (sous le pseudonyme de G. Darnaud)

- Le vol du Mermoz – Albin Michel, 2000 (épuisé) (sous le pseudonyme de G. Darnaud)

- Le Dragon de Niort – Naturellement, 2002 (épuisé) (sous le pseudonyme de G. Darnaud)

- Saigneur de Guerre (Les Balmes Rouges - 1) – Lokomodo, 2012

- Rumeur de Guerre (Les Balmes Rouges - 2) – Lokomodo, 2013

- Sága (Les Dits du Midgardr - 1) – L'Ivre-Book, 2013

- Fenja (Les Dits du Midgardr - 2) – L'Ivre-Book, 2014

 

À paraître :

 

- Hnoss (Les Dits du Midgardr – 3) – L'Ivre-Book, 2015

- Thrǽll (Les Dits du Midgardr - 4) – L'Ivre-Book, 2016

- Dimension Western (Anthologie en deux volumes) – Rivière Blanche, 2015

- Au Nom du Roi ! – Rivière Blanche, 2016

 

Directeur de Collections :

 

- E-western (L'Ivre-Book)

- Post-Apo (L'Ivre-Book)



Saigneur de Guerre de Manuel Essard nous présente un univers de fantasy atypique où les héros sont des chevaliers vampires, des guerriers à la force phénoménale garantie par leur armure, nourrie par le sang. Saigneur de guerre mêle donc récit de chevalerie et d'héroïc fantasy dans un univers médiéval fantastique classique et personnages originaux hérités de la tradition des vampires, très nettement revisitée. L'héroïne est une femme forte et guerrière, farouche combattante, qui va affronter violence, trahison, guerres et complots, mais aussi déceptions et découvertes amoureuses. Elle fera tout pour sauver son Royaume de la menace de l'armée des Sombres et pour parvenir à allier et contrôler sa double ascendance: à la fois fille de la Dame Blanche et future Reine du Royaume, mais aussi Capitaine de la très redoutée Chevalerie Vampire. Une quête difficile dans un monde d'homme, un monde hostile et en proie à la guerre.






Elle s'appelait Dlizona. Amazone, elle maniait l'épée et l'arc avec un égal talent. Elle était prête à affronter tous les dangers pour accomplir sa Queste. On la disait, bien sûr, présomptueuse. Et fallait-il l'être, pour oser défier les pouvoirs de l'Empire Noir !