Romain Billot

 

Ce bibliophage précoce est très tôt attiré par l’étrange et le surnaturel. L’année de ses 9 ans, il découvre dans son grenier, en jouant, un carton dissimulé par son père, une malle au trésor remplie de numéros de Pilote, Mad Movies, Impact, Fantastik, Creepy, Vampirella, des recueils et des romans des maîtres du fantastique. Sa vie en est changée à jamais. Plus tard, Quartier interdit l’émission de Jean-Pierre Dionnet sur Canal+ termine sa formation…

 

En 2007, après ses études de littérature générale et comparée à Dijon, le Master et sa première publication dans la revue universitaire Némésis, il abandonne l’idée de professorat et saute le pas, décidant de consacrer sa vie aux mauvais genres et à la SFFF à travers l’écriture et la création de la revue Freaks Corp. avec l’association Sélénor.

 

En 2012, lassé du mode de vie urbain, Roman Billot retourne s’installer au pied du Plomb du Cantal pour renouer avec ses origines. Cette année là, il rejoint le collectif d’écrivains Les Fossoyeurs de rêves et sa nouvelle Le visage de la bête publiée dans le 20ème Codex Atlanticus aux éditions La Clef d’Argent obtient le prix Merlin.

En 2013, il sort son premier recueil d'histoires fantastiques « Les Contes du Grand Veneur » chez son compatriote auvergnat L'Ivre-book. En parallèle, ses textes horrifiques se succèdent dans diverses anthologies comme Le Codex Atlanticus de La Clef d'Argent,Ténèbres chez Dreampress, des Webzines (Nouveaux Mondes, L'Imaginarius, Ecce, l’YmaginèreS, le Flash Info de l'imaginaire de l'écrivain Jean-Pierre Planque) des revues françaises (Etherval, La Salamandre) et québécoises (Brins d’éternité et Horrifique).

 

En 2016, La Clef d'Argent publie Les Prédateurs de l'ombre, recueil regroupant toutes ses nouvelles publiées des deux côtés de l'Atlantique depuis 2007...

 

«Malgré sa résignation, Alice voulait montrer à ce fumier qu'elle n'avait plus peur de lui, qu'elle n'avait plus peur de rien. Qu'elle s'en foutait. Elle désirait juste lui tenir tête une dernière fois, avant de mourir. Et si possible, elle lui crèverait un œil histoire qu'il se souvienne bien d'elle.»

 

4 nouvelles parues des deux côtés de l'Atlantique depuis 2007, en anthologie (Ténèbres 2013, le Codex Atlanticus, Les Fossoyeurs de Rêves) et en revue (Horrifique, Brin d'éternité, Etherval). 14 cauchemars enfin réunis et augmentés de 5 textes inédits. Rejoignez cette danse macabre, cette sombre farandole de spectres, de démons, de loups-garous, d'assassins et de cannibales de tous poils... Partez à la rencontre des prédateurs aux visages profondément humains qui vous guettent dans l'ombre, au détour de chaque page de ce recueil qui réjouira les amateurs du genre.




Les bois du Grand Veneur passent pour un lieu hanté, entouré de sombres légendes et de phénomènes étranges… Cet endroit terrorise et fascine les enfants du village de Malcombe qui n’hésiteront pas à visiter le sinistre manoir des Von Strasser, l’inquiétante masure de Lady Crowley, la Source aux fées ainsi que les ruines qui jalonnent cette forêt pleine de spectres et de créatures monstrueuses…





Clarice, une jeune Québécoise, porte un immense fardeau, un secret monstrueux et honteux qui hante ses nuits.

 Bibliographie


RECUEILS :


- Les Contes du Grand Veneur, chez L'ivre-Book éditions numériques,

avril 2013.

- Les Prédateurs de l’ombre (A venir 2015/2016)

 

NOUVELLES :

 

-Absit Omen dans l'Anthologie « Chasse Volante » chez L'ivre-Book éditions numériques (A paraitre 2015)


-Six Guns O'Clock, dans l' Anthologie « Western » chez Rivière Blanche (A paraitre 2015)


-In Tenebris, dans l'Anthologie « Calling Cthulhu », chez L’Ivre-Book éditions numériques, mai 2014 ou dans le Fanzine Horrifique N°86, décembre 2012. (Québec)


-L’esprit de camaraderie, dans le Fanzine Horrifique N°101, mai 2014. (Québec) ou dans l'Anthologie "Les Fossoyeurs de Rêves" chez Lune-Ecarlate, mai 2015.


-L’expropriation dans l'Anthologie « 2014 » chez Long Shu Publishing, avril 2014. ou l'Anthologie « Les Fossoyeurs de Rêves » chez Lune-Ecarlate, mai 2015.


-Le phare au cœur des brumes dans la Revue Etherval N°3, automne 2013.

-Impasses des Chrysanthèmes dans l'Anthologie Ténèbres 2013, chez Dreampress, mars 2013


-Délivre-nous du mâle dans le Webzine Nouveau Monde N°2, avril 2013. ou le Fanzine Horrifique N°102, octobre, 2014. (Québec)


-Fait comme un rat dans la Revue Brins d’Éternité N°34, février 2013. (Québec)

-Le sang des Aïeux dans le Webzine l’Imaginarius, le petit journal du fantastique, Hors-série N°4, février 2013.


- Entre chien et loup dans l'Anthologie Fan 2 Fantasy : « Sang, tripes et boyaux », chez la Porte Littéraire, janvier 2013. ou le Webzine Ecce N°4, février 2015. (Québec)


-Samah dans le Webzine l’Imaginarius : le petit journal du fantastique, Hors-série N°1, décembre 2012.ou Fanzine Horrifique N°103, octobre 2014. (Québec)


-Bloody sabbath dans le Webzine l’Imaginarius : le petit journal du fantastique N°3, octobre 2012.


-Nous sommes le crépuscule dans le Webzine l’Imaginarius : le petit journal du fantastique N°2, Août 2012.ou dans le Fanzine Horrifique (A venir 2015).


-Question de confiance dans le Webzine Flash-infos de l’Imaginaire, juin 2012. ou leFanzine Horrifique N°98, décembre 2013. (Québec)


-Sur le seuil dans la  Revue La Salamandre N°16, 2012. ou le Webzine l’YmaginèreS, octobre 2012.ou encore le Fanzine Horrifique N°99, décembre 2013. (Québec)


-Le visage de la bête (Prix Merlin 2012) dans la Revue Freaks Corp. N°0, 2009.ou l'Anthologie « Codex Atlanticus » N°20 à la Clef d'Argent, 2011. ou encore Fanzine Horrifique N°80, 2012. (Québec)


-La Communauté, E-Book La Bataille des 10 mots, 2011.


-Métropolis dans leFanzine Freaks Corp. N°4, 2010.


-Jeux d’enfants dans le Fanzine Freaks Corp. N°1, 2009. ou le Webzine l’YmaginèreS, octobre 2012. ou encore Les Contes du Grand Veneur chez L'ivre-Book, avril 2013.


-La cité sans nom dans le Fanzine Freaks Corp. N°0, 2009.


-Le funambule-araignée dans la Revue Némésis N°12, 2007.

 

-D’AUTRES MONDES : le rêve et ses implications mythiques chez Poe, Kafka et Trakl. Thèse/Mémoire, 2007.