Cécile G. Cortes


Cécile tente depuis toujours de ne pas s’étouffer avec ses contradictions. Elle apprécie la ponctualité alors qu’elle est toujours en retard ; n’aime pas stocker alors qu’elle conserve tout ; prétend qu’elle n’a jamais le temps de rien et s’engage sur plein de choses.


Une légende urbaine soutient qu’elle a déjà failli mourir asphyxiée, le jour où ses piles de romans et de tissus, sur lesquels elle veille avec un soin jaloux, se sont effondrées sur elle. Depuis, elle aurait fait du rangement…

Cécile est donc toujours un peu décalée. Il ne faut pas s’étonner si ses romans sont à cette image : pas tout à fait ce qu’ils ont l’air d’être au premier abord.


De nos jours, l'existence des marraines fées est bien connue. L'une d entre elles, Violette, est missionnée à Paris pour réunir deux tourtereaux : un chanteur pour midinettes et une couturière sans le sou. Mais sur place, rien ne se déroule comme prévu : les prétendants ne se calculent même pas ! Pire, le jeune homme craque pour les charmes de la fée qui doit pour la première fois gérer un problème de taille, pour lequel elle est parfaitement incompétente et inexpérimentée : ses propres émotions. La pelote d'épingle est une romance acidulée aux accents rock qui met un bon coup de pied au joyeux petit monde des fées, princes charmants et innocentes princesses.


Je m’appelle Louison. J’aime pas mon prénom. Surtout à l’école. Louison, paillasson, Louison tête de con.
Par chance, j’ai des vrais amis, ceux du club des Prénoms Pourris. On s’amuse bien, même si mon petit bonheur s’effondre : Maman attend un bébé et n’en a que pour lui ! Ce n’est pas compliqué, elle passe des heures sur le cahier d’histoires de numéro deux. Le mien a l’air tout pouilleux, à côté. Enfin, quand il veut bien se montrer. Du coup, je me demande… Si le cahier disparaît, est-ce que le bébé disparaît aussi ?

 

Dans les Pas de Romane

 

Si vous faites étape à Nive, je vous conseille les Trois-Dragons. Oui, ce nom est ringard : comme Le cheval blanc ou L’épis d'or, on en voit partout. Mais croyez-moi, les Trois-Dragons de Nive, c'est un bel établissement, moderne, tout confort. En ce moment, il loge des gardes royaux et héberge un artiste, ça permet de passer de belles soirées avant de rejoindre son lit. L'artiste ? Charmeur, gardez un œil sur votre épouse. Les officiers ? De bonne compagnie. Ah non, j'ignore ce qu'ils font là, en vérité. Sûr que Nive, c'est loin de la capitale. Y en a qui disent qu'ils tournent beaucoup autour du bourg. Peut-être à cause des rumeurs. Je viens pas du nord mais il parait que là-haut, ça fait des semaines qu'on pourchasse quelque chose... Sauf que personne ne peut dire ce que c'est.


Tenez, si vous y allez aux Trois-Dragons, demandez à Romane. Elle a toujours l'air au courant de tout. Y a des mauvaises langues qui prétendent que c'est un Talent, ça expliquerait. Si c'est vrai, elle finira par s'attirer des problèmes. Les lutins, quelle source d'ennuis ! Et le Talent, tout le monde sait bien que ça va de paire avec le Petit Peuple.
Où trouver la fameuse Romane ? Bah, si elle n'est pas de service, demandez du côté de l’école de dressage. Oui, ça pue, que voulez-vous, elle adore les canassons. Paraît même que c'est une sacrée cavalière. J'ai pas été vérifier.

Roman d’ambiance, Dans les pas de Romane apporte une touche de merveilleux dans un univers réaliste. Vous pourrez en parcourir les rues et les chemins, sous la clarté des lunes ou celle des globes créés par les illumineurs.
L'influence du Petit Peuple, discret mais présent, n'y est pas sans conséquences. Défendant ses intérêts, il interdit depuis toujours toute notion de révolution industrielle. Les hommes se sont adaptés à cette cohabitation, développant une société érudite et pacifique.
Marcher Dans les pas de Romane est idéal pour prendre un grand bol d’air frais, mais n'oubliez pas, avant de sortir, d’assortir vos chaussures à votre tenue !