Richard D. Nolane

 

Richard D. Nolane est né en 1955 et a fait deux ans d'études de Lettres à la Faculté d'Aix-en-Provence. Il a vécu 12 ans à Montréal, au Québec.

 

Auteur, traducteur, scénariste BD, anthologiste, rédacteur en chef de revues et directeur de collection à temps plein depuis le début des années 1980, il a publié sous les noms de Richard D. Nolane, Jeffrey Lord, Don A. Seabury et Olivier Raynaud. Sa première publication plus ou moins professionnelle fut dans la revue de SF et de Fantastique Horizons du Fantastique en mai 1973.

 

Ce sera le début d'un parcours assez classique avec professionnalisation progressive des publications et des activités jusqu'au tout début des années 1980 lorsqu’il est devenu collaborateur régulier à la revue Fiction, co-rédacteur en chef de la revue Thriller (axée essentiellement sur le fantastique et le policier modernes), auteur de romans sous pseudonyme collectif pour une série « populaire » (Blade) et traducteur.

 

Au cours des années 1980, il glisse de plus en plus de la SF vers le Fantastique. Puis, dans les années 1990, ce sera vers la BD et le « Paranormal » (qui l'intéresse depuis sa jeunesse). En 1994/95, il fera aussi une incursion dans les jeux vidéo chez Infogrames.

 

Mais depuis le début des années 2000, il a repris l'écriture de nouvelles, fantastiques et policières. Et la confection d’anthologies de SF et de Fantastique, pour Rivière Blanche et L’œil du Sphinx pour qui il dirige la revue de bibliothèque Wendigo, mais sans pour autant laisser de côté le Paranormal (avec, entre autres, trois livres en collaboration chez First puis chez J’Ai Lu).

Côté BD SF/Fantastique/Policier, il publie aux Humanoïdes Associés (notamment Millénaire, 6 tomes) mais principalement chez Soleil avec, entre autres, les 13 Harry Dickson, un album fantastique sur le Titanic, deux miniséries dans la collection « 1800 » (Alchimie et 20 000 Siècles sous les Mers), un one-shot sur l’Orient-Express et une nouvelle série policière autour de Vidocq. Depuis 2012, toujours chez Soleil, il a entamé une série d’aviation uchronique à succès sur les armes secrètes nazies, Wunderwaffen (7 tomes déjà parus) puis, cette année, deux autres uchronies aériennes et spatiales, Space Reich et Zeppelin’s War. Son 50e album BD sortira à la rentrée 2015, une histoire complète autour de Coccinelle Volkswagen située dans les années 1970.


"1946 : LA GUERRE CONTINUE ! 1946 : Les armes volantes spéciales des Nazis déciment les avions alliés. Mais le pire reste encore à venir…En cet été 1946, les Japonais ont été battus mais la Seconde Guerre mondiale continue en Europe après l’échec surprise du débarquement allié, le 6 juin 1944. D’étranges avions à réaction totalement révolutionnaires, surnommés Wunderwaffen (« Armes miracles »), défendent désormais efficacement l’Allemagne. Le major Walter Murnau, tête brûlée, homme d’honneur et talentueux pilote de Wunderwaffen, se retrouve décoré par Adolf Hitler, atrocement mutilé lors d’un attentat, qui lui inspire crainte et dégoût. Le voilà publiquement surnommé « Le pilote du Diable »… Il devient alors l’icône d’un régime qu’il déteste. Sans se douter que même pour le « Pilote du Diable », l’enfer n’est jamais loin..."



Depuis 1976, il a aussi travaillé pour la presse spécialisée comme rédacteur, critique, auteur d'articles ou intervieweur, dans des publications professionnelles telles que Spirale, Fiction, Thriller, Ere Comprimée, Fantastik, L'Écran Fantastique, Europe, Métal Hurlant, L'Inconnu, Vous & Votre Avenir, Le Monde de l'Inconnu, Facteur X, Dossiers OVNIS, Lanfeust Magazine, VSD Hors Série OVNIS, VSD Hors Série Paranormal, VSD Hors Série Espace, SCI FI Magazine et, au Canada (Québec), Alibis et Solaris.

 

Il a publié chez des éditeurs très différents les uns des autres, de Gérard de Villiers à Larousse, et sur des sujets aussi éloignés l'un de l'autre que peuvent l'être les OVNI et la littérature fantastique victorienne ou les Serial Killers et l'aviation chinoise des années trente...

 

Il a été pour l'instant édité, tous genres confondus, aux USA, au Japon, au Canada, en Allemagne, en Hollande, en Belgique, Suisse, au Danemark, au Portugal, en Italie, en ex-Tchécoslovaquie, en Hongrie, en Roumanie, en ex-Yougoslavie, en Suède, en Chine et le sera bientôt en Espagne.

 

Il a eu enfin le plaisir d’obtenir le Prix Masterton catégorie nouvelle en 2011 pour son recueil fantastique Séparation de Corps, (Rivière Blanche, collection « Noire ») et le Prix ActuSF de l’Uchronie 2014, catégorie BD, pour le T1 de Zeppelin’s War.


Acteur du Fantastique en France, principalement dans les années 1980, comme auteur, anthologiste, rédacteur de revue ou directeur de collection, Richard D. Nolane se consacre ensuite essentiellement à la BD et à des essais sur le paranormal avant de revenir ces dernières années à la fiction. On trouvera ici son roman Les démons d'Abidjan, le tout dernier à avoir été édité dans la collection Gore en 1990, suivi de 14 nouvelles publiées entre 1976 et 2010 dans des revues fameuses comme Fiction, Ténèbres ou Solaris, mais aussi dans des anthologies et des magazines moins connus. Certaines de ces nouvelles ont été traduites dans plusieurs pays, dont les Etats-Unis, et l'une d'elle paraît ici pour la première fois en France. Jack l'Éventreur, vampires africains, zombies des banlieues, démons lovecraftiens, loups-garous perturbés, reliques sournoises, psychoses dévastatrices, horreurs d'Halloween ou pièges d'Internet sont parmi les invités de ce Bal des Épouvantes pour lequel il est maintenant temps, Mesdames et Messieurs, de sortir vos cartons d'invitation...


Le Capitaine Nemo refait surface pour sauver le Pr Aronnax et la journaliste Amélie Dupin alors que la Commune met à feu et à sang Paris. Le Nautilus que l'on croyait perdu au nord de la Norvège a en réalité traversé le maelstrom. L'esprit de Nemo est depuis empoisonné par les pensées d'une entité cauchemardesque tapie sous l'océan depuis des millions d'années À bord du Nautilus. aidé par l'éminent spécialiste des monstres marins, l'équipage se lance à la recherche d'une mystérieuse caisse en métal perdue au large de Cuba pendant la guerre de sécession. Mais l'épave du cuirassé qui l'abrite est jalousement gardée par une pieuvre colossale...



L’An Mil approche et avec lui l’Apocalypse promise par Saint Jean. Mais dans cet univers médiéval dur et violent rôdent déjà bien des périls étranges.
Comme les Sylphes qui traversent le ciel sur leurs vaisseaux des nuages où encore les goules qui commencent à se répandre en Francie après avoir écumé l’Espagne musulmane.
Face à eux va se dresser Raedwald le Saxon, un marchand de reliques religieuses et de manuscrits rares à l’esprit aussi aiguisé que la lame du poignard dissimulé dans son crucifix…
« Une tête de martyr » est l’histoire qui a donné naissance à la fameuse série de BD uchronique MILLÉNAIRE publiée par Les Humanoïdes Associés et dont cinq tomes sont déjà parus, le sixième étant prévu pour 2014.