Yann Quero

Yann Quero a passé une partie de son enfance au Nouveau-Mexique, entre Roswell et le site des premiers essais atomiques américains. Après des études d’arts plastiques, puis de langues orientales, il s’est passionné les questions de prospectives d’environnement et de prospective internationales. Journaliste et universitaire spécialiste de science-fiction et d’ufologie, il a publié cinq romans et coordonné quatre anthologies de nouvelles sur de grands sujets contemporains (Réchauffement climatique, nucléaire, OGM…).

 

Nombre de ses textes, littéraires ou essais, sont parus dans des journaux, anthologies ou revues tels que Libération, Médiapart, Le Monde Diplomatique, Solaris, Lunatique, Galaxies, Etherval, Géante Rouge, Les vagabonds du rêve

 

Il est également l’auteur de poèmes inspirés des formes poétiques asiatiques : pantoun, haïku, tanka et syair, qui ont été publiés dans des revues françaises et étrangères, et traduits en anglais, en malais et en roumain.

 

 

 

 

Bibliographie

 

 

Planète 7

 

Année 22 943. Les hommes ont essaimé dans les étoiles, sous l’œil discret d’une communauté d’archivistes vivant sur un planétoïde au temps ralenti, où règne l’esprit du jeu de Go. Sous le couvert d’une guilde de marchands, ces archivistes se sont donnés pour mission secrète de collecter la mémoire de l’histoire des civilisations. Mais c’était avant l’avènement de l’Empire.

 

Rien ne peut résister à l’Empereur YDA, qui semble immortel et qui sème la terreur, l’esclavage et la désolation à travers les galaxies, sauf peut-être une énigmatique Planète 7, où habiteraient des êtres aux pouvoirs sans équivalent. L’apprenti Tiqa et ses Maîtres vont devoir parcourir l’espace et le temps pour la découvrir et tenter de soustraire l’humanité au plus grand péril auquel elle ait été confrontée.

 

La Tempête de Mozart

 

La Tempête de Mozart est une histoire de voyage à travers le temps. Un milliardaire libanais dont la mère est passionnée par les opéras de Mozart, décide de lui faire un ultime cadeau alors qu’elle est mourante : un nouvel opéra basé sur la pièce de théâtre de Shakespeare : La Tempête.

Grâce à une machine à remonter dans le temps qu’un physicien a proposé de fabriquer pour une de ses fondations, le milliardaire retourne au XVIIIe siècle afin de chercher Mozart et le ramène au XXIe siècle. Mais il se trouve contraint de ramener également d’autres membres de la famille du compositeur. Comment dans ce cas réaliser le projet d’opéra, tout en faisant croire à tous qu’ils vivent encore dans le passé ? Et que faire d’eux lorsque l’œuvre sera achevée ? En effet, les renvoyer dans le passé après ce qu’ils ont vécu risquerait de provoquer des paradoxes temporels susceptibles de modifier totalement le XIXe et le XXe siècles… Et il serait difficile de ne pas les renvoyer, car leur disparition du XVIIIe siècle pourrait avoir des conséquences non moins graves.

L'Avenir ne sera plus ce qu'il était

 

1er janvier 2036, des vaisseaux aliens arrivent au voisinage de la Terre et annoncent que le réchauffement climatique a atteint un point de non-retour qui menace l'existence de la vie sur la planète. Ils proposent d'aider les hommes, mais les opérations traînent, déraillent et des doutes apparaissent sur leurs intentions réelles : capturer le CO2 de l'atmosphère ou bien stériliser les humains... et les chats.

De la face cachée de la Lune à l'Amérique profonde, en passant par le Japon et l'Australie, un professeur d'économie de Harvard, une philosophe New Age, un métis Sioux amnésique, Cécilia une ado déjantée et un renégat alien qui a récupéré la soucoupe volante de Roswell, partent à la recherche de la vérité. Guidés par un code de couleurs et des indices laissés par Steven Spielberg dans ses films, dans un style très second degré, ils disposent de trois semaines pour réussir, car la fin du monde pourrait bien se dérouler le mardi 22 janvier 2036.

 Le Procès de l'Homme Blanc

 

Année 2143 : par un ironique paradoxe, le réchauffement climatique a provoqué l’arrêt du Gulf Stream et plongé l’hémisphère Nord sous la glace. Au cœur de ce qui reste de l’Asie, dans un univers de survivants, le Président de la République de Singapour, ultime puissance mondiale vacillante, s’efforce de réunir les communautés rescapées du Tiers-Monde, afin d’organiser le grand Procès de l’Homme Blanc, considéré comme le responsable de la catastrophe.

Dans son ombre, Draupadi, sa très énigmatique secrétaire tamoule au passé de prostituée, paraît manipuler cette nouvelle Conférence de Bandung. Mais les véritables organisateurs ne sont-ils pas les axolotls, ces étranges amphibiens gardés sous haute surveillance par le gouvernement de Singapour et dont les cerveaux sont utilisés pour la fabrication d’ordinateurs neuronaux et de drogues psychotropes ?

Quoi qu’il en soit, par-delà d’immenses difficultés de communication et de traduction, les problèmes se multiplient. En effet, très nombreux sont ceux qui ont intérêt à ce que le Procès de l’Homme Blanc n’ait jamais lieu, des Triades chinoises en passant par les derniers représentants de ce qui reste de l’Union Européenne, de la Russie et des USA.

 L'Ere de Caïn

 

Et si Caïn n’était pas mort ?

 

La Bible ne dit-elle pas dans la Genèse qu’après la mort d’Abel, Dieu plaça un signe sur Caïn afin de le protéger ? Et si Caïn avait traversé les âges avec son fardeau pour parvenir au seuil du troisième millénaire ?

 

C’est en tout cas ce qui arrive au personnage principal de ce roman qui est persuadé d’avoir tué son frère Abel aux temps préhistoriques et d’avoir été ballotté depuis à travers de multiples épreuves dont il ne parvient pas à démêler le réel de l’imaginaire. En tout cas, il s’avère une énigme vivante pour la petite communauté qui l’accueille dans une île d’Asie bouleversée par les changements climatiques. Qui est donc celui qui dit être Caïn ? Un imposteur ? Un malade mental ? Un criminel amnésique ?


Nouvelles:

  • 2017: Sur la plage de Datah dans l'anthologie Entre rêves et irréalités
  • 2017: La Vallée des hommes-fleurs dans l'anthologie Les OGM et après
  • 2016: Ange Vénitien dans l'anthologie Cités italiennes
  • 2016: Quand la Chine s'illuminera dans l'anthologie Le nucléaire et après...
  • 2016: Les molécules de la séduction dans l'anthologie L'art de séduire
  • 2016: IT', les Iris des Titan dans l'anthologie Moisson d'épouvante n°3
  • 2015: Le chat de Fukushima dans l'anthologie Hommes et animaux
  • 2015: Le derniers des Anunnakis dans l'anthologie Les vampires des origines
  • 2015: Komodo dans Le Banyan n°20
  • 2015: A la surface noire de la glace dans Etherval n°7
  • 2014: Le compagnon de Ganymède dans l'anthologie Dimension système solaire
  • 2014: Neige tropical dans l'anthologie Le réchauffement climatique et après...
  • 2014: Les damnés de Mars dans l'anthologie Dimension écologies extraterrestres
  • 2013: Clostridia dans l'anthologie Les maladies du futur
  • 2013: Le bandeau vert de Monsieur Hayashi dans Solaris n°185
  • 2013: Far South: l'ultime frontière dans Libération
  • 2012: Hutan, le démon de Bornéo et les sept vagues humaines dans Le Banyan n°14
  • 2009: Les 41 sarcophages de Titane dans Lunatique n°82
  • 2008: Lucy in the sky with Sioux chez Les vagabonds du rêve

Essais:

  • 2017: Pierre Boulle: un anti-écologiste? dans Pour l'amour de l'art, Bulletin des amis de Pierre Boulle n°43
  • 2016: Le chant occulte des pantouns, interprétations de poèmes malais dans l’œuvre d'Henri Fauconnier dans Péninsule n°72
  • 2015: Non, les pays dits "développés" ne sont pas moins vulnérables face au réchauffement climatique...chez Médiapart
  • 2015: Surnaturel et fantastique dans l’œuvre d'Henri Fauconnier dans l'ouvrage collectif Sur les traces d'Henri Fauconnier
  • 2015: L'influence de l'Asie sur les récits de science-fiction de Pierre Boulle dans ReS futurae n°6
  • 2014: Nemo versus Saturnin Farandoul: quand Albert Robida singeait Jules Verne dans Galaxies n°30
  • 2013: La Malaisie dans l'univers de la littérature francophone de science-fiction dans l'ouvrage collectif Malaisie: un voyage en nous-mêmes.

Directeur d'anthologies de nouvelles:

  • Les Maladies du Futur (préface de Jean-Pierre Andrevon)
  • Le Réchauffement climatique et après.. (préface de Jean-Pierre Fontana)
  • Le Nucléaire et après... (Préface de Jean-Jacques Delfour)
  • .Les OGM et après...(Préface de Corinne Lepage)