Emmanuel Quentin


 

 

Emmanuel Quentin est venu tardivement à la lecture.

Depuis qu’il a découvert Les Hauts de Hurlevent par l’entremise d’une sœur exaspérée de le voir bayer aux corneilles (activité au demeurant fort louable), il n’est plus capable de s’arrêter de lire. Sauf quand il écrit…

Hypocondriaque notoire, il est persuadé d’hyperventiler lorsqu’il n’a pas de livres à portée de main, aussi s’est-il arrangé pour devenir bibliothécaire.

 

https://www.facebook.com/ equentinauteur/

 

Quelques interviews:

http://bit.ly/2vzUsUS

http://bit.ly/2hDPoZI

http://bit.ly/2woY09V

http://bit.ly/2gNwLAe

http://bit.ly/2vh5NXi

Bibliographie 

 

Où s'imposent les silences

 

D’où que vous veniez, quelle que soit votre Terre d’origine, êtes-vous sûr de vouloir lire les lignes qui suivent ? De vous entendre résumer une histoire en quelques mots sous prétexte qu’ils vous éclaireraient sur son contenu ? Voulez-vous vraiment savoir ce que recèlent ces pages ?

 

Soit. Sachez donc que vous allez partir à la rencontre d’un étudiant confronté à un tableau de la Renaissance pour le moins anachronique, d’un flic enquêtant sur un cadavre improbable, et d’une femme amnésique se réveillant dans un champ désolé. Trois personnes rattrapées par le déséquilibre des mondes.

 

Si votre Loi vous y autorise, ouvrez ce livre, avant que ne s’imposent les silences.

 

Dormeurs

 

Il en est des rêves comme de la vie. Comment les traverser, comment les affronter ? On peut être endormi et se rêver poète, espion, astronaute, plongeur, aventurier, voyageur le long des côtes, sur la route, sombrant dans n’importe quel abîme ou contournant les obstacles.

 

Dans une société dévastée par une crise économique sans précédent, des « Dormeurs professionnels » ont été sélectionnés pour la richesse structurelle de leurs rêves.

 

Fredric Jahan est l’un d’eux. Les images de son sommeil, enregistrées à l’aide de capteurs nanotechnologiques pour une clientèle fortunée, caracolent en tête des ventes. Mais un jour, ses rêves, trop réalistes, ne s’enregistrent plus…