Patricia Le Sausse

 

Patricia Le Sausse est née en juillet 1960 à Paris. Après une enfance faite de débrouillardise et de bêtises dans les rues de la capitale, elle a passé une adolescence plutôt studieuse dans la verte Picardie où elle a cultivé un besoin de solitude récurrent en l’alimentant de lectures en tout genre.

Devenue maître d’œuvre, pilote de chantier, elle a développé, lors des longs trajets pour se rendre sur ses lieux de travail, le goût des histoires inventées pour passer le temps. Mis à part cette facilité à enjoliver la réalité, qu’elle tient sûrement de ses jeunes années passées à tenter de convaincre les adultes qu’ils se trompaient de coupable, elle ne peut pas se targuer d’avoir eu l’envie d’écrire dès l’adolescence ou d’avoir noirci des pages de cahier mue par une impérieuse nécessité.

Non, rien de tout ça ! Ce n’est que sur le tard, une fois ses quatre enfants grands qu’elle s’est désolée d’avoir perdu la plupart de ces contes dont ne lui restait que l’idée qu’ils étaient plutôt « pas mal ».

 

À ceux qui lui demandent, aujourd’hui, pourquoi elle écrit, la seule réponse qu’elle peut leur donner est : « parce que ce jour-là, je me suis dit : pourquoi pas ?”

Bibliographie

 

 

Le Jarwal

 

Basile n’a pas choisi la vie d’exclu qu’il vit à cause du métier de son père, bourreau dans le comté de Provence en cette année 1268. Il n’a pas voulu non plus devenir son apprenti. Quand il découvre qu’il possède le don de ressentir les émotions des gens qui l’entourent, de se les approprier et de les retourner contre ceux qui le méprisent, tout bascule.
Accusé de sorcellerie, poursuivi par un inquisiteur, agressé par des sentiments qui ne lui appartiennent pas, il doit fuir pour retrouver son clan. Tant qu’il n’aura pas réussi à maîtriser cette puissante empathie, il sera menacé.
À moins qu’il ne décide de l’exploiter pour dominer les autres en manipulant leurs émotions…