Interwiev de Eve Terrellon

 

Un petit tour chez Eve Terrellon :) avec Marielle

 

Les 24 et 25 septembre, vous allez pénétrer en « Terre du Milieu » et entrer dans un autre monde «

Les Aventuriales de Ménétrol »

Pour vérifier que vous êtes apte à cette mutation, nous allons pratiquer une exploration de votre

« moi ».

 

Marielle :

Êtes-vous plutôt elfe, hobbit, chevalier jedi ou humain ?

 

Plutôt un petit hobbit. Mais un petit hobbit rêvant de devenir un elfe. Rêve démesuré ? Peut-être ^^.

 

Marielle :

Souhaitez-vous dévoiler votre identité ou simplement un surnom ?

 

Les hobbits sont fiers de leur lignée, et donc de leur nom^^. Mais il arrive aussi qu’ils héritent d’un surnom dont ils se suffisent. Pour moi ce sera « prune des bois ».

 

Marielle :

Et si trois mots vous racontaient ?

 

Houla ! seulement trois mots pour un hobbit, c’est le condamner à un sacré régime sec ^^. Alors je dirais : réserve, curiosité, nature.

 

Marielle :

Quels genres d'écrits votre imaginaire façonne-t-il ?

 

Mon imaginaire s’égare dans beaucoup trop de genres pour que j’aie l’espoir de coucher un jour sur papier tous mes projets. Thriller, Fantastique, Fantasy, Romance, Historique, et prochainement Science-Fiction additionnée d’un soupçon de bit-lit. Bref, mon imaginaire est un vaste bor*** -chantier ^^-, dont je ne cherche plus depuis longtemps à délimiter les bords.

 

Marielle :

Imaginons que la force vous emporte, vers quel univers va votre préférence ?

 

Un univers peuplé de fées, de lutins, de dragons, de mages et de chevaliers, mais un univers également ouvert sur d’autres dimensions. Quitte à rêver de voyager loin, autant ne pas limiter ses destinations.

 

Marielle :

Comment et quand vous consacrez-vous à l'écriture ?

 

N’importe quand si j’ai l’occasion d’ouvrir mon ordinateur ou un cahier lorsqu’une nouvelle idée ou une réplique me titille. Par contre, pas n’importe où. Il me faut du calme. Beaucoup de calme. Je n’écris jamais mieux ni autant que lorsque je suis seule.

 

Marielle :

Faites-vous partie des auteurs qui écrivent sous perfusions musicales ?

 

Pas constamment, mais souvent, et mes morceaux favoris diffèrent en fonction du genre que j’écris. J’ai la fâcheuse habitude de les écouter en boucle, donc vive le casque pour le bien-être du restant de ma famille ^^.

 

 Marielle :

Si oui, quel(s) son(s) vous transporte vers d'autres horizons ?

 

Essentiellement des musiques de films ou de manga, auxquelles s’ajoutent des musiques ethniques. Et pour les parties musicales accompagnées de paroles, celles de quelques artistes comme Erra ou Cécile Corbel.

 

Marielle :

Que mettriez-vous sur votre écusson( devise, emblème,...) ?

Un dragon. C’est bien un dragon. Vous avez beau n’être qu’un tout petit hobbit, totalement insignifiant et incapable de se défendre, on se méfie tout de suite de la bête. Des fois qu’un enchanteur ait ensorcelé son image et qu’il se mette à cracher des flammes sur le premier importun venu. C’est bien connu, les hobbits n’aiment pas qu’on les sorte de leur trou ^^. Donc, tranquillité assurée avec un dragon ^^.