Natacha Vas-Deyres

 

Agrégée de Lettres modernes, docteur en littérature française, francophone et comparée, Natacha Vas-Deyres est chargée de cours et chercheur associée du Laboratoire pluridisciplinaire de recherches sur l’imaginaire appliquées à la littérature à l’Université Bordeaux Montaigne1.

 

Ses travaux universitaires portent essentiellement sur la reconnaissance de la littérature d’anticipation sociale, notamment celle de l’entre-deux-guerres. Natacha Vas-Deyres cherche à établir l’institution d’une veine littéraire courant des œuvres utopiques françaises depuis le xixe siècle jusqu’aux romans de science-fiction contemporaines (Pierre Bordage, Serge Lehman, Ayerdhal…).

 

Les recherches monographiques de Natacha Vas-Deyres sont principalement tournées vers Régis Messac, pour la période de l’entre-deux-guerres, et Michel Jeury, dans le cadre de ses études sur la littérature contemporaine. Elle a publié un ouvrage collectif consacré à l’œuvre journalistique de Régis Messac, écrivain, universitaire, l’un des premiers grands spécialistes de l’utopie et de la science-fiction. Elle est à l’origine de l’exposition désormais itinérante « Entre futurs et terroirs » consacrée à Michel Jeury, qui s'est tenue à Issigeac en Dordogne en 2013 et a co-organisé la 43e convention nationale de science-fiction en août 2016 à Gradignan (Bordeaux-Métropole).

 

Depuis 2013, Natacha Vas-Deyres est vice-présidente du Centre d’études et de recherches sur les littératures de l’imaginaire (CERLI), et présidente de l’Association des amis de Michel Jeury. Elle est également membre de la Science Fiction Research Association, du comité éditorial de la revue universitaire en ligne ResFuturae et de l'Académie Montesquieu. En 2015, elle fonde aux Presses universitaires de Bordeaux la collection « SF Incognita », dédiée à la publication d'essais et d'inédits (fiction, textes autobiographiques, correspondance...) consacrés à la science-fiction française ou internationale. Cette collection reflète la particularité méthodologique des recherches de Natacha Vas-Deyres: user de documents originaux, collaborer avec les familles des écrivains (Messac, Jeury, Bordes...) ou avec les auteurs eux-mêmes pour être au plus près des sources de la création littéraire et approcher de la nature véritable de chacun des auteurs. D'autre part ses travaux universitaires doivent également servir à la visibilité et à la valorisation des œuvres de science-fiction en France, d'où ses participations en tant que spécialiste lors de festivals dédiés aux domaines de l'imaginaire, à la littérature ou à la science (Les Utopiales à Nantes, Les Imaginales à Epinal, Etonnants voyageurs à Saint Malo, Festival Air et Espace (Bordeaux Métropole), Pint of science, Bordeaux Geek Festival...)

 

Source : wikipédia

 

 

Préfaces et postfaces :

 

L’homme et la fourmi: une question de point de vue, préface du roman L’Homme fourmi, Han Ryner, éditions de l’Arbre Vengeur, Talence, 2013.

 

Régis Messac et les femmes, postface du roman La Cité des asphyxiés de Régis Messac, préfacé par Roger Bozzetto, éditions Ex-nihilo, Paris, 2010.

 

Préface du roman Valcrétin de Régis Messac, paru en 1972 et réédité par les éditions Ex nihilo, Paris, 2009.

Pour mieux connaître Natacha Vas-Deyres:

Écrire commentaire

Commentaires : 0