Arnauld Pontier

Après avoir résidé en Asie du Sud-Est, principalement au Laos (1961-1967), puis en Algérie (1967-1970), Arnauld s'installe dans les Hautes-Alpes, à Embrun, où il demeure jusqu'en 1976. Après une année de service militaire, il poursuit ses études à la faculté de Lettres modernes d'Aix-en-Provence, avant de s'installer en région parisienne, successivement à Paris (1981), Pantin (1994) et Montreuil-sous-Bois (1999). Depuis 2016, il réside dans un petit village de Haute-Savoie, situé sur les hauteurs d'Evian-les-Bains : Thollon-les-Mémises.

Après avoir exercé différents métiers, il collabore à de nombreuses revues (La Lettre du livre, Gai Pied, Paris Match, Aïkido Magazine...), puis avec nombre d'éditeurs (Flammarion, Maren Sell Éditeurs, Éditions du Centre Georges Pompidou, Arthaud...), avant de participer à la création des éditions Paris Musées (les éditions des musées de la Ville de Paris), qu'il dirige de 1990 à 2012.

Depuis 2013, il se consacre à d'autres activités, notamment d'écriture et d'édition.

 

http://www.arnauld-pontier.com

https://fr.wikipedia.org/wiki/ Arnauld_Pontier

https://www.facebook.com/ arnauldpontierofficiel/

 

Quelques interview:

Bibliographie

 

 

F.E.L.I.N.E.

 

Son maître l'avait bien formée : elle atteignait toujours le point vital. Ses adversaires n'avaient aucune chance. D'autant que la Phase lui conférait un avantage temporel imparable. Elle pouvait aussi se travestir ou user de ses charmes ; c'était également une experte en matière d'infiltration. Mais malgré son habileté et sa puissance, elle n'était pas libre : elle était sous la tutelle du Superviseur, qui, au gré des événements, l'envoyait aux quatre coins de l'univers, en mission pour le compte du Central... Elle ne s'était jamais posée de questions sur le bien-fondé de ces missions, sur ses soeurs de Materna et sur sa propre nature, jusqu'à ce que les Déviants prennent contact et qu'une mystérieuse organisation, Arach, s'en mêle... Tous prétextant détenir la vérité sur elle et sur son employeur, la F.E.L.I.N.E : la Force d'Élimination, de Libération et d'Intervention Nano-Équipée...

 

 

Dimension Arnauld Pontier (Recueil de nouvelles)

 

En 27 nouvelles, de fantastique et de science-fiction, pour la plupart inédites, vous allez croiser le diable, rencontrer la Mort, visiter d'étranges planètes, contempler le futur, découvrir, aux aguets, derrière la banalité du quotidien d'inquiétantes forces et faire connaissance avec des espèces extraterrestres qui ne nous veulent pas forcément du mal... Car la magie de la nouvelle, c'est cela : en peu de mots vous proposer de multiples et imprévisibles voyages.

 

Agharta - Le temps des Selkies

 

Deux civilisations se découvrent et oeuvrent ensemble pour tenter de quitter leur monde, avant qu'il ne soit trop tard... Antarctique, en 2002. La découverte de la civilisation souterraine d'Agharta coïncide avec celle du message effroyable qu'elle détient : la Terre va bientôt être pulvérisée par un astéroïde. Les Aghartiens ont conçu des arches pour rejoindre une exoplanète habitable, mais ils ne peuvent mettre cela en oeuvre sans aide : matières premières, main-d'oeuvre, pilotes... En échange, ils offrent de sauver l'humanité, mais une infime partie seulement. Cette situation serait dramatique, sans l'intervention innatendu des Selkies : d'étranges êtres hybrides, capables d'influer sur le temps, et bien plus encore. Récit eschatologique, space opera, ce livre est aussi une exploration de notre condition humaine, une réflexion sur la tolérance, et une aventure épique.

 

 

Le fruit du silence

 

Quand André rencontre Flora dans un bar espagnol, un soir de 1967 à Paris, il est immédiatement subjugué. C'est elle la tant attendue, celle qui doit bouleverser sa vie. Plus rien ne compte alors que la revoir, lui parler, entretenir le lien qui s'ébauche et qui devrait les unir à tout jamais. Avec l'espoir vient la pudeur, et André garde cet émoi pour lui seul, n'en parle pas à Jurij, un ami de toujours qui lui rendait visite, déjà, à l'orphelinat, et qui vient de réapparaître après plusieurs mois d'un mystérieux voyage. Russe ou peut-être Polonais - il n'aime pas évoquer ses origines -, Jurij est surtout écrivain, opiomane et torturé par ses souvenirs.

 

Équinoxe

 

Du haut de la fenêtre de son quatrième étage, Carine regarde les gens passer, traverser ce monde des vivants dont elle est exclue depuis l'accident qui l'a privée de l'usage de ses jambes et de la parole. Elle habite seule avec sa mère, toute de servilité et de culpabilité, qui lui demande quotidiennement si elle a besoin de quelque chose Mais Carine n'a plus besoin de rien. Ce qui la ronge tout entière, c'est le désir, l'envie qu'un homme la prenne dans ses bras et lui rappelle tendrement, sauvagement, ardemment, qu'elle est une femme de chair vivante même si son corps est condamné à l'inertie et au silence. La relation qui s'ébauche à distance d'abord, avec l'homme d'en face provoque l'irruption du dehors et de l'autre dans le monde clos de l'appartement.

 

 

Le cimetière des anges

 

C'est dans la boue et le sang d'une tranchée jonchée de cadavres que le père Faillard - prêtre tourmenté par le poids de sa mission et l'intransigeance de son Dieu - trouve un homme nu, miraculeusement indemne, qu'il ramène chez lui. Le survivant ne se rappelant rien, pas même son nom, l'abbé le baptise Adam et décide de prendre soin de lui cependant qu'Agnès, jeune protégée du prêtre, s'éprend de l'inconnu. La guerre de 14 est ici la toile de fond apocalyptique d'un ardent combat entre la peur et la foi, l'orgueil et la pureté, le libre arbitre et la soumission

 

 

La treizième cible

 

Deux territoires du colonialisme français dressent le décor de ce roman. D'abord le Viêtnam, où le narrateur passe l'essentiel de son enfance. Puis, à l'adolescence, après la chute de Diên Biên Phu, l'Algérie, où lui-même et les siens tentent de prendre un "nouveau départ". Car d'un lieu à l'autre se reforme bientôt la même petite société d'expatriés qu'unissent l'amertume d'une position perdue, la farouche volonté de se réenraciner, et le dévouement au service plus ou moins occulte de l'Etat français.

Mais ce livre, c'est aussi l'histoire d'un fils subissant avec stupeur la violence et les crises éthyliques de son père, dont la brutalité peu à peu le libère du sentiment filial, plaçant son destin sous le signe d'une haine presque mimétique - impatiente de s'accomplir quand viendra l'heure de "faire son devoir".

 

 

La fête impériale

 

A dix-huit ans, Arthur, fils de hobereaux creusois, sans nom ni biens, quitte son terrible pensionnat pour monter à Paris. Il abandonnera pourtant assez vite ses études tant espérées. Nous sommes en 1857 et les relations, pour peu que l'on ait quelque talent, pallient tous les manques. C'est à l'aube du XXe siècle qu'il nous retrace, par ses Mémoires, l'histoire de ce Paris du Second Empire qui accueillait si bien les ambitieux de son espèce, en leur ouvrant les portes des salons et des boudoirs. Dans une capitale bouleversée par les travaux du baron Haussmann, il nous dit comment, en expérimentant toutes les formes de licences qu'autorisait l'époque, insouciante, d'avant la Commune, il est devenu un homme riche, comblé de plaisirs et d'amour, mais seul, en fin de compte.

Nouvelles:

  • 2017: Le Grisou dans l'anthologie Entre rêves et irréalité
  • 2016: Les plaines d'Ishtar dans l'anthologie L'art de séduire
  • 2015: Liberty Island dans l'anthologie Dimension New-York 1
  • 2014: La marelle Hopscotch dans l'anthologie Histoires de folie
  • 2014: L'homme de sable dans l'anthologie Le réchauffement climatique et après
  • 2014: Un point sur la lune dans l'anthologie Dimension Système Solaire
  • 2012: Le hibou chez La lucarne des écrivains
  • 2010: Eau dans l'anthologie Histoires d'eau
  • 2010: Haïti dans l'anthologie Histoires cueillies pour Haïti
  • 2009: L'île des pingouins dans l'anthologie Au nom de la fragilité
  • 2009: La mer reviendra à Watterbléry dans Le codex Atlanticus n°18
  • 2009: Vu de la lune dans l'anthologie Si elles savaient...
  • 2006: Les fourmis dans Écrits...Vains
  • 2006: Un libraire à Pékin dans Quatrième de couv
  • 2004: A Marguerite Duras aux éditions de la BNF

Jeunesse:

  • 2005: Les petits vers chez Le Rocher et Lo Païs d'enfance
  • 2004: La légende du jardin Japonais illustré par François Place

 

 

 

 

 

Récit de voyage:

  • 2009: Sur Mars aux éditions Nicolas Chaudun

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Poésie:

  • 2007: Marbre aux éditions Nicolas Chaudun
  • 2012: Le monde entrebâillé aux éditions Selkies