Hervé Thiellement

 

Hervé Thiellement est né à Bambari, en Centrafrique. Après une enfance africaine (Cameroun, Côte d’Ivoire, Madagascar), il a eu 20 ans en 1968 à Paris où il a passé son adolescence et le début de sa vie d’adulte. Maintenant à la retraite, il était Directeur de Recherche à l’INRA en Génétique des Plantes et Professeur de Biologie aux Universités de Clermont-Ferrand et de Genève. Après plus de 120 publications scientifiques (heureusement absentes de la bibliographie qui suit), il écrit aujourd’hui de la SF délirante mais optimiste, publiée par Rivière Blanche (merci Philippe Ward).

 

https://www.noosfere.org/ thiellement/

https://www.facebook.com/herve.thiellement

 

Bibliographie

 

 

Le continuum était malade

 

 Les Vénérables Arbres de Zircon convoquèrent Labette et Gont. L’équipage, rejoint par ses amis scientifiques, devait résoudre d’urgence les problèmes vitaux de trois planètes du Moyeu. Il fallait sauver de l’extinction les populations de Vulcain, Gloumph et Dingo afin que la galaxie retrouve son équilibre. Les soucis et les imprévus allaient se succéder et le doute croître pour la délégation officielle des Arbres, Anibulles et autres Pensants qui avait mission de le guérir, car il n’y avait pas d’autre choix : le continuum était malade.

 

 

Multiple était la lune

 

Dieu est de retour. En fait, Dieu n'est pas parti, Dieu est toujours une lune du nom de Gaude. C'est Labette qui s'est fait la malle, laissant se prélasser jusqu'à la routine le quatuor qui constitue son équipage. Mais tout a une fin et cette fin peut prendre une tournure fort définitive. Surtout avec Gaude souffrant du syndrome de personnalités multiples, dont certaines sont atteintes d'une mégalomanie s'apparentant étrangement au complexe de Dieu... Eh oui, Multiple était la lune.

Le monde de Fernando

 

Fernando est un fernand, un humain édité à des milliers d'exemplaires, génétiquement sélectionné par Le Programme pour survivre sous terre après les bombes atomiques. C'est un clone de soldat mais il n'a pas du tout envie de faire la guerre. Il va rencontrer d'autres types de souterriens et, sans l'avoir voulu, changer le monde, celui des hommes et des autres espèces pensantes qui peuplent désormais la planète. La nouvelle génération, celle des hybrides de clones et d'espèces, partira à la redécouverte de la planète Gaïa en vivant des aventures extraordinaires, dangereuses ou étranges, mais toujours dans la joie et le plaisir de l'amour et de l'amitié partagés. Ils seront adoptés par les pyramides, deviendront demi-dieux et Abou le sphinx sera leur ami. De l'autre côté de l'Atlantique, Fernando et ses compagnons rencontreront d'autres souterriens et d'autres animaux pensants, mais aussi des puissances maléfiques et des tyrannosaures. Sans parler de la difficulté de communiquer avec les Poisshoms. Progressivement, c'est toute la planète qui se retrouvera unifiée par la volonté et la puissance des nouveaux surdoués. Sera ainsi résolue, en toute simplicité, l'énigme de l'origine de l'Univers.

 

 

Le dieu était dans la lune

 

Dieu existe et elle est mégalomane. Elle n'a pas mauvais fond mais un peu d'adoration ne saurait nuire à son statut, alors elle entreprend d'asservir la galaxie à petites touches de destruction massive. C'est un peu long au début car elle est loin de tout, comme cette Terre d'où sont partis les Adventistes du Dernier Recours pour fonder la Nouvelle Alliance de l'Est Mortifère et qui feront d'excellents fidèles pour accomplir son Grand-Œuvre. Mais Labette veille et LE DIEU ETAIT DANS LA LUNE....