Olivier Saraja

Passionné de science-fiction, de fantastique et de fantaisie, les univers imaginaires ont toujours attiré Olivier. Après avoir contribué à l’âge d’or du jeu de rôle (sur table) en France, il s’est consacré à la découverte des logiciels libres au travers du système d’exploitation GNU/Linux.

Son enthousiasme pour les images numériques (point à point, vectoriel, synthèse) l’a conduit à écrire de nombreux articles de presse sur ces sujets, ainsi qu’un ouvrage de référence sur le principal logiciel libre d’animation et de création d’images de synthèse.

 

Aujourd'hui, il revient à ses premières amours en écrivant de la fiction pour ses genres de prédilection. 


Liens


Bibliographie

Dino Hunter

 Walrus Éditions

 

Sous les feux d'un soleil brûlant, seul un fou oserait traverser les déserts du Texas sans l'aide d'un guide expérimenté. C'est le boulot de Buck, un vétéran au tempérament solitaire et silencieux. Non content de compléter sa retraite, il peut ainsi explorer ces territoires arides à sa guise. Car Buck en est convaincu : un monstre tout droit sorti de la préhistoire se dissimule quelque part. Il le sait. Leurs chemins se sont déjà croisés autrefois. Aussi le jour où Amanda Summers, une brillante chercheuse en bio-ingénierie, loue ses services pour une expédition scientifique sur les rives du Rio Grande, le guide sait qu'il ne s'agira pas d'une promenade de santé : le danger rôde partout. Et les crotales sont le moindre de ses soucis. Mais alors que Buck et Amanda arpentent le désert, tout bascule : une mystérieuse apparition dans le ciel sonne le début d'un véritable lâcher de dinosaures en pleine nature. Et si des extraterrestres planifiaient en secret la résurrection des créatures préhistoriques ? Buck n'a pas d'autre choix que de ressortir les armes : des monstres venus des âges les plus reculés, des aliens insaisissables, une mystérieuse agence gouvernementale, tout concourt à le faire replonger dans un passé qu'il aurait préféré oublier. Après Zombie Kebab, Olivier Saraja reprend les codes du pulp pour nous livrer un récit où se croisent dinosaures, men in black et aliens. Allez savoir ce qui se passe dans sa tête !

 

Walrus Institute 3 : Pulp Wars

Walrus Éditions

 

Après la mort de Palmer McGrady, auteur fétiche de Bang Bang Press, broyé par une moissonneuse-batteuse alors qu'il faisait la sieste dans un champ après avoir fumé en une semaine la consommation annuelle moyenne de weed d'un Jamaïcain, après la disparition de son acolyte Spike Bonham-Carter, enlevé en 1982 par des extraterrestres, Arthur McMayhem, leur éditeur, était le dernier défenseur du pulp. Mort en 2013 après un interminable combat contre un cancer du foie, de la gorge, des intestins, du cerveau et du sang ayant dégénéralisé, il avait jusqu'au terme de sa lente agonie défendu les couleurs de ce genre en perdition. Réduit à contempler le champ de ruines qu'était devenu le paysage littéraire, McMayhem avait vu peu à peu tous les écrivains de son écurie se détourner de lui pour torcher de la romance, des manuels de coaching personnel ou des livres de cuisine. Avec l'extinction de cette mythique maison d'édition, on croyait la véritable essence du pulp disparue à jamais. Certes, Walrus avait bien traduit quelques-uns de leurs titres, mais sans qu'on sache trop pourquoi, le Morse avait délaissé ce filon juteux... Et voilà qu'inexplicablement, aujourd'hui, comme un fantôme surgi du passé et ivre de revanche, comme un phénix qui renaît de ses cendres, Bang Bang Press refait parler de lui. Comme un bruissement d'ailes de papillon sur les réseaux, comme une musique de film d'horreur annonçant un déchaînement de violence inouïe... Tremblez, car une nouvelle guerre du pulp se profile : pulp's not dead!

 

Walrus Institute 3 : Pulp Wars est un recueil de nouvelles publié par Walrus mais orchestré par ses propres auteurs, avec des textes de Jacques Fuentealba (également aux manettes de l'anthologie), Jérémie Lebrunet, Vincent Corlaix, Olivier Saraja, Absinthe Pandémos, Stéphane Desienne, Ophélie Bruneau, Dominique Lémuri, Sandrine Scardigli, Célia Deiana, Antony Boulanger, Jean-Basile Boutak et Lilian Peschet. L'éditeur ne saurait être tenu responsable des éventuelles pertes de santé mentale provoquées par la lecture de ce brûlot.  

 

L'Appétit des Ombres

Olivier Saraja

 

Le monde se meurt, victime de forces nocturnes dont personne ne sait rien.

Parmi les derniers ressortissants d'une civilisation en décomposition, Wade le taulard vivote en marge de toute moralité jusqu'à ce que le destin mette sur sa route Angie, une adolescente au passé tourmenté.

Ensemble, ils prennent la route de Genève pour y rejoindre la dernière communauté de survivants.

Victime, bourreau, chacun choisira sa propre voie à la surface d'une planète vouée à la perdition.

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0