Laurent Mantese

Laurent Mantese est né le 5 avril 1976 à Villeneuve sur Lot, dans le sud-ouest de la France. Il réside actuellement à Toulouse, où il a suivi ses études de philosophie. Tombé tout petit dans le chaudron de la littérature populaire, il commence à pasticher, vers l'âge de 12 ans, des nouvelles d'heroic fantasy. Ses textes, parsemés de séquences violentes, voire grotesques, à la manière des auteurs anglais et américains qui écrivaient dans les pulps des années 40, sont aussi inspirés par toute la tradition du fantastique français. 


Liens

Book-Station 

 

Babelio

 

 

 

 

 

 

 


Bibliographie séléctive

L'Or des princes

 

Malpertuis 

 

Victor, chômeur au physique ingrat, vivote au jour le jour au rythme d’une routine terriblement sclérosante qui, seule, lui permet de tenir debout au bord du gouffre. Cela, et la vision quotidienne de la jeune et ravissante Julie, qui occupe ses pensées et à qui il n’a jamais osé dire un mot.

 

Deux événements inattendus vont pourtant venir bousculer cet équilibre précaire.

 

Au cours de sa promenade quotidienne, un certain Aaron vient l’aborder pour lui offrir du travail. Rien de compliqué : il suffit d’être discret et de savoir conduire. Victor comprend vite qu’on lui propose de se mettre au service d’une bande criminelle. Mais l’argent sale qu’on lui promet pourrait lui permettre de se rapprocher de Julie...

 

Il y a aussi ce qui est arrivé à sa main gauche. Car, un matin au réveil, il s’est aperçu qu’elle s’était inexplicablement séparée de son corps. Mais elle ne semble pas pour autant décidée à demeurer inerte.

 

Après les deux recueils de contes horrifiques qui l’ont fait connaître, Laurent Mantese confirme son talent avec ce roman policier imprégné de fantastique.

 

 

Contes des nuits de sang

 

Malpertuis 

 

« Ces heures de travail auprès de la princesse se résument à un examen précis de son état cardiaque, mais je ne peux m’empêcher d’observer l’évolution morbide de l’organisme : depuis plusieurs semaines à présent, des plaques rougeâtres sont apparues sur la peau de la centenaire, et son odeur corporelle se fait de jour en jour plus forte, avec des relents de muqueuses moisies, de varech et d’iode. Le corps de cette femme est si étrange ! Tout corps est un système, mais celui là défie toutes les lois de la décomposition organique et du passage du temps ! Ses cellules sont irradiées par une force foudroyante en même temps qu’en proie à une déliquescence absurde, illogique, qui altère le fonctionnement de l’organisme sans en corrompre totalement les principes vitaux. Ce corps a un projet, mais quel est-il ? Si j’avais un tant soit peu confiance en mes observations, je dirais que Youlia Repnine est enceinte, mais comment émettre seulement l’idée qu’une femme de cent trois ans puisse être enceinte sans se traiter soi-même de fou ? »

 

Il est des nuits où le voile se déchire. Quand la rassurante banalité du quotidien se dissipe comme un brouillard, la réalité qui apparaît au-delà n’a rien de rassurant. L’éclat qui traverse son regard ressemble à celui de la folie, et son sourire moqueur n’est peut-être qu’un rictus carnivore. Alors, hommes et bêtes, démons et fantômes conspirent pour donner vie au cauchemar. Et le noir de la nuit fait place à l’écarlate…

Le Comptoir des épouvantes

 

Malpertuis  

Un jour peut-être viendrez-vous, vous aussi, pousser la porte du Comptoir des épouvantes. Ce n'est pas que la bière y soit très bonne, la clientèle élégante ou l'ambiance des plus joyeuses ; ce n'est pas non plus que Janus, l'inquiétant tenancier, soit d'un naturel très bavard. Pourtant, comment échapper à ce beuglant des faubourgs quand c'est le destin lui-même, tragique et moqueur, qui vous y convie ? Asseyez-vous, prenez un verre, feuilletez donc un des journaux qui traînent sur le bar... Et n'essayez pas de vous rassurer en vous disant que tout ceci n'est qu'un fantasme de soiffard : chacune des histoires narrées dans Le Comptoir des épouvantes tire sa source d'un fait divers bien réel.

Après les Contes des nuits de sang, Laurent Mantese confirme son talent de conteur des ténèbres avec ce second recueil : dix récits épouvantables où passe l'ombre, sinistre et malicieuse, de Jean Ray.