Yaël-July Nahon 

Yaël-July Nahon est une auteur de genre allant de la science fiction, au polar, à l''heroïc fantasy ainsi que de livres jeunesse. Romans et Nouvelles.

 

Avril 2018 : Planète Centrale, roman SF, est sorti chez Rivière Blanche.

Près dune quinzaine de nouvelles ont été éditées à comptes d'éditeur dont :

- Lauréate du Prix du Public 2013 à Genève pour la nouvelle "Les sept lettres". (Chez Webstory)

- Co-Lauréate pour L'anthologie Vampire des Origines (Volume 1) à laquelle elle a participé à reçu le prestigieux Prix Masterton 2016. (chez Lune Ecarlate)

- Lauréate du Prix du Public 2016 à Genève pour la nouvelle "Minuit passé à l'Assemblée" (Chez Webstory)


Liens

Book-Station 

 

Babelio

 

  


Bibliographie séléctive

Planète Centrale

 

Rivière Blanche

 

Aya Stilstone vient de la Planète Centrale colonisée par les humains depuis des temps immémoriaux. Elle est la jeune capitaine d’un gigantesque vaisseau-déchets, le 55B. Elle vogue seule de planète en planète pour accomplir sa tâche routinière.

 

L’abordage du 55B par un navire-corsaire va bouleverser la monotonie de sa vie.

 

Les révélations du Commandant Shamgar sur la réalité de sa planète, régie par un système autoritaire fait d’intrigues, de guerres larvées, de coups d’État feront s’effondrer les certitudes de l’indisciplinée Aya. En découvrant un nouvel univers où le pouvoir n’est pas là où on le pense, un univers où l’obéissance aveugle n’est pas une fatalité, un univers où les guerres sont légion tout comme l’émerveillement et l'amitié qui lui était jusqu’alors inconnue, Aya devra s’affranchir du système d'enfermement imposé par la Planète Centrale pour concrétiser son désir de liberté.

 

Des aventures l’emmèneront dans des mondes inconnus, à la rencontre de peuples fantastiques et attachants aux coutumes étranges sur fond de guerres inter-galactiques.

 

Vampires des Origines - Livre 1

 

Lune Écarlate

 

Prix Masterton 2016.

Quid des vampires immortels avant Vlad Tepes, disparu vers 1496 ? Le Dracula qui a fondé le mythe des suceurs de sang ne peut pas être le premier longues-dents à avoir foulé le sol de cette terre ! Qui affirmerait sans erreur qu'Attila n'en était pas un (sans mauvais jeu de mot !), qu'Alexandre Le Grand, homme si puissant, n'avait pas des appétits jamais décrits, que Colomb n'a pas conquis l'Amérique à la tête d'une armée de vampires, que Caligula était un simple fou et Gilles de Rais juste une légende... Dans une Histoire dominée par les guerres, la violence, la superstition et les maladies, ce genre de comportement passait facilement inaperçu. Nos auteurs ont relevé le défi de nous parler avec brio, fantaisie et sans omettre le contexte historique de ces « vampires des premiers temps », depuis la création du monde jusqu'aux prémices de la Renaissance. Et certains font preuve d'une maîtrise impressionnante des civilisations antiques ! Auteurs : NokomisM, Éric Lysøe, Jessica L, Yann Quero, Barnett Chevin, Kwamé Maherpa, Fabien Clavel, Mélissa Restous, Chloé Boffy, Valérie Frances, Musyne, Anthony Boulanger, Jérôme Felin, Yaël-July Nahon, Jess Kaan Dirigé par Marc Bailly

 

Même le silence est bruyant - Dimension Western

 

Rivière Blanche

 

illustration: Mike Hoffman

 

Anthologie choisie et présentée par Manuel Essard

 

Textes de Loriane Béhin, Romain Billot,  Boris et François Darnaudet, Philippe Deniel, Patrick Eris, Jean-Pierre Favard, Frédéric Livyns, Yalël-July Nahon, Lilian Peschet, Bruno Pocheschi, Valérie Simon, John Steelwood, Sylvie Wolfs,

 

 

Préface de Bertand Campeis

 

Savez-vous ce qu’est l’Ouest ? C’est un état d’esprit. C’est l’ultime frontière que l’on repousse sans cesse, le lendemain qu’on appelle de ses vœux, le passé que l’on enterre et le présent que l’on fixe du regard en serrant beaucoup trop fort une crosse dans sa main.

 

 

C’est une atmosphère, brûlante et poussiéreuse. Un endroit qui ressemble trop à l’Enfer mais qu’on échangerait pour rien au monde.

 

 

Le western c’est avant tout une légende. Le western, c’est la mort violente, c’est prier Dieu ou le saint des tueurs, c’est accomplir l’inévitable. 

 

C’est raconter la même histoire, celle des hommes, celle des femmes. D’un pays qu’on voudrait nouveau et paradisiaque mais qu’on a déjà pourri et contaminé en posant un pied dessus. C’est l’éternelle histoire de l’Eden perdu.

 

TABLE DES MATIERES:

 

Préface. 

Loriane Béhin : Carolina Drama. 

Boris & François Darnaudet : La Nuit du Rail 

Lilian Peschet : Pour une Poignée de Papelards. 

Frédéric Livyns : Beasts and Guns. 

Philippe Deniel : Le Disciple. 

Yaël-July Nahon : Même le silence est bruyant 

Bruno Pochesci : Le Monde Entier est un Cactus.

Valérie Simon : Le Cavalier qui trainait un cercueil 

Jean-Pierre Favard : Le Convoi 

John Steelwood : Le Prix de la Liberté. 

Patrick Eris : Yeux-de-feu et M. Colt 

Romain Billot : Six-Guns O’Clock.

Sylvie Wolfs : 13