Peter F. Hamilton

 

L’humain qui arpente les étoiles.

 

Ses dix premiers romans se sont vendus à plus de 2 millions d’exemplaires. Il est le maître incontesté du Space Opera britannique, les Aventuriales ont la joie d’accueillir les 26 et 27 septembre 2020 l’immense Peter F Hamilton.

 

En septembre 2020, juste avant les Aventuriales, sortira le second volume de sa nouvelle série Salvation :

An 2204. Une épave extraterrestre est découverte aux confins de l’espace connu. Feriton Kayne est chargé de former une équipe pour enquêter sur place. La sinistre cargaison transportée par ce vaisseau pourrait annoncer l’extinction imminente de l’humanité tout entière…

Sur Terre, on peut désormais transformer les déserts en jardins et prolonger la vie indéfiniment. La civilisation humaine apparaît invulnérable. Lorsque les Olyix – une espèce extraterrestre– font leur apparition dans notre système solaire, ils sont accueillis à bras ouverts. Ils ont besoin de carburant afin de poursuivre leur pèlerinage dans la galaxie… contre le partage de leur savoir technologique. Mais les Olyix sont-ils vraiment ce qu’ils proclament être ?

 

Série: Salvation

Tome 2: Les Chemins de l’exode

Date de parution: 16 septembre 2020

Prix: 25 €

Format: Grand Format -Broché

 Label: Bragelonne


Peter F Hamilton a publié en France plus d’une vingtaine d’ouvrages dont les cycles de :

 

- Greg Mandel (ed. Bragelonne) : 3 romans policiers situés dans un futur proche ; une Angleterre envahie par les eaux du réchauffement climatique, un héros vétéran de guerre doté de pouvoirs psychiques,

- L’immense Rupture dans le réel, (ed. Robert Laffont ; Ailleurs et Demain) : Space Opera mâtiné de fantastique et d’horreur, publié en France en 6 volumes mais qui constitue en fait un seul roman de près de 4000 pages : Les morts reviennent de l’au-delà prendre possession des vivants dans une humanité qui s’est répandue dans les étoiles sur une myriade de planètes et de colonies artificielles intelligentes.

- Le non moins immense cycle du Commonwealth (ed. Bragelonne) qui comprend quatre cycles de romans qui peuvent néanmoins se lire indépendamment. Nous explorons une humanité qui a, là encore, essaimé dans les étoiles mais s’est débarrassée de la contrainte de la mort et se trouve, dans le cycle principal L’étoile de Pandore (4 romans) confrontée à une menace qui la dépasse.


Né le 2 mars 1960 dans le comté de Rutland au royaume Uni, Peter F. Hamilton arrête ses études dans sa vingtième année suite à des problèmes familiaux et se lance dans l’écriture. Nourri des récits d’anticipation d’Arthur C. Clarke, Robert Heinlein, EE « Doc » Smith ou Isaac Asimov, il reprend naturellement les thèmes qu’il a aimés chez ces Grands Anciens pour les inclure dans ses écrits.

 

Le succès viendra rapidement dès 1987 et ne s’est pas démenti depuis. 

 

 

Il est aussi à l’aise dans la pure science-fiction que dans les intrigues policières, comme en témoigne le diptyque La Grande route du Nord (univers du Commonwealth) qui mélange une enquête minutieuse sur un meurtre impossible et une chasse au monstre sur une planète censément déserte. Les deux sont menés en parallèle et l’on suit jour après jour leur développement. Par ailleurs la Trilogie du vide (cycle du Commonwealth également) se déroule pour partie dans un univers de Fantasy !

 

Peter F. Hamilton est un bâtisseur d’univers ; un créateur qui passe plusieurs mois à construire ses mondes, ses sociétés, ses personnages et son histoire avant de nous livrer des récits d’une grande puissance évocatrice dans lesquels le lecteur s’immerge pour en ressortir quelque 500 ou 600 pages plus tard, ébloui par le voyage et ne souhaitant qu’une chose, y replonger.

 

Il aime allier science spéculative et son impact sur l’humain ; tout ceci combiné au fameux « sense of wonder » qui transporte  le lecteur de tout bon roman de science-fiction.

 

On l’aura compris, Peter F Hamilton est un talent rare dans le milieu des littératures de l’imaginaire et les Aventuriales le remercient, ainsi que son éditeur - les éditions Bragelonne qui lui ont transmis notre demande -, d’avoir accepté de venir nous rejoindre et de participer à ce premier salon littéraire post-confinement. 

 

 

Dans le cas où les mesures de quatorzaine en cours au Royaume Uni seraient maintenues, nous serons malgré tout en contact avec Peter, mais en visio-conférence pour une heure de rencontre et d’interview.

Bibliographie

en image