"Sans Elles", aux éditions Inceptio

 

 

Confronté à la disparition brutale de sa femme et de son unique fille dans un accident de voiture, la vie d’Adam Weiss bascule. Dévasté, il lutte pour ne pas laisser ses souvenirs lui échapper. 

 

 

Alors qu’il retrouve peu à peu goût à la vie, de nouvelles révélations sur l’accident ravivent sa douleur. Les croyances d’Adam s’en trouvent bouleversées. Phénomènes paranormaux ou mensonges entourant le drame ?

 

Se pourrait-il qu’elles soient en vie ? Sombre-t-il désespérément dans la folie ?

 

le mot de l'auteur

J’ai voulu avec « Sans Elles » proposer un thriller pour adultes adapté à tous. Il emprunte les codes du thriller par l’intrigue et le suspense sans jamais basculer dans le gore ou la violence. Après « Cry for Help », thriller écrit à l’origine pour les adolescents mais qui a ensuite voyagé bien au-delà de cette catégorie de lecteurs, je voulais permettre à « Sans Elles » de franchir ces mêmes barrières dans l’autre sens pour les jeunes lecteurs désirant le découvrir.

 

Nous y suivons la vie d’un jeune père de famille qui va subir la perte de sa femme et de sa fille unique dans un accident de la route. D’abord dévasté par cette tragédie, il va ensuite peu à peu reprendre pied. C’est finalement quand il retrouve enfin goût à la vie que des événements mystérieux vont réveiller le doute concernant les véritables conditions de l’accident. Et si sa fille et sa femme n’étaient pas réellement décédées ?

 

l'auteur

Liam est né en 1986. Très tôt passionné de lecture, il découvre également le plaisir de l’écriture.

Il puise son inspiration dans des lectures diverses et variées allant de Stephen King à Bret Easton Ellis, en passant par son auteur favori : Boris Vian. Il débute l’écriture par quelques nouvelles qui seront éditées. Après leur publication, il s’essaie à un format plus long. Encouragé par un nouveau contrat d’édition et la publication de son roman Volatilisés, Liam intensifie l’écriture et termine quelques mois plus tard Cry for help, qui remportera le concours thriller Fyctia. Puis c’est au tour de Sans Elles de naître de sa plume.

Lire la suite

"Le fabuleux voyage d'un thanatologue à travers les univers", aux éditions L'ivre d'histoire

 

 

Bonjour à toi humble mortel ! Je suis Morgan Heartless, un thanatologue expérimenté et (surtout) un arpenteur de royaumes. Un découvreur de mondes. Un explorateur d’univers ! Reconnu et respecté. Qui étudie, visite et avant tout cartographie, ces lieux mystérieux !

 

Aujourd’hui et exceptionnellement je vous partage mes découvertes et vous ouvre mon portail aux mille mondes ! Le 1er d’entre eux sera une terre renaissante, modelée par de puissantes nations industrielles, cette terre sera représentée dans sa globalité et avec un détail sur chacune des grandes capitales que j’ai pu visiter.

 

Quand nous aurons quitté ces gigantesques cités vaporeuses, nous nous dirigerons vers le continent d’Olhrun où la magie fait loi. Un lieu où les races, peuples, factions et guildes se battent pour la gloire et l’or. Tandis que de courageux héros accomplissent des exploits dignes des dieux pour se faire une place dans la légende ! Ce monde est riche de par son histoire et sa géopolitique et comprendra de nombreux détails sur les villes et capitales, ainsi qu’une représentation complète du continent.

 

Pour ce 3ème univers nous nous rendrons en terre celtique à la découverte d’un futur où les Pendragon sont de nouveau au pouvoir. Nous explorerons la riche capitale : Ys-la-Blanche, et les affres d’une guerre mondiale qui changera à jamais leur destin.

 

Enfin, nos pas s’arrêteront sur l’île-continent d’Octovictoria, un lieu où coexistent de nombreux royaumes, vivant sous l’ombre de l’imposante tour octogone : siège du savoir, de la science et de l’artisanat !

 

Aujourd’hui je vous écris ces lignes depuis les terres de Nigthland, un endroit mystique où se côtoient monstre et magie sombre, et qui me promet assurément un brillant avenir…

 

l'auteur

 

Salutation humble mortel, je suis Morgan Heartless, Thanatologue de son état et cartographe, mais surtout Antoine Ravel, un jeune arverne « auteur » de l’imaginaire et cartographe. Passionné depuis toujours par les mondes fantastiques que j’aime parcourir au côté de personnalités comme Elric, Lucina, Alban ou encore Géralt de Riv. Après des années d’exploration dans les mondes des autres (qu’ils soient reconnus ou oubliés, références ou mal-aimés), j’ai décidé de donner vie au mien.

 

Annulation d'un invité... et pas des moindres

 

Nous nous faisions une joie de le recevoir, mais sommes au regret d’annoncer que Peter F. Hamilton ne sera pas des nôtres aux Aventuriales.

 

La situation sanitaire liée à la Covid-19 n’est pas stabilisée au Royaume-Uni, et Peter a préféré annuler sa venue pour ne pas nous laisser engager des frais potentiellement perdus.

 

Dire que nous sommes désolés serait un euphémisme. Nous espérons que ce n’est que partie remise et qu’il pourra se joindre à l’édition 2021.

On garde le cap.

 

La maladie Covid reste vivace, sème des troubles, divise, et oblige chacun de nous à réfléchir sur nos façons de vivre. Aux Aventuriales, nous avons choisi l'espoir et nous gardons le cap. On prévoit, on organise, on cogite pour votre confort et pour rendre l'événement ludique tout en respectant les impératifs sanitaires.

Un concours de masques est donc lancé pour que cette obligation soit la plus amusante possible. Nous vous invitons à créer des masques SFFF, en respectant, bien sûr, les normes de protection. En plus d'être somptueux, irrévérencieux, rigolos, ces objets doivent protéger, vous et les gens autour de vous.

 

 

Un sens de circulation est prévu, avec le concours des Fans Corps. Les Aventuriales aiment l'imaginaire et poussent le jeu jusqu'au fléchage... 

 

Nous avons aussi réorganisé d'autres éléments constitutifs du salon et essayé d'aider de notre mieux les artisans, durement touchés par le confinement. Ainsi, nous avons agrandi le parc d'artisans et confié la gérance des repas à un restaurateur local, notre ami et partenaire depuis le début. 

 

Tout cela pour que ce salon soit le plus respectueux possible des normes sanitaires. Et, à ce jour, la mairie de Ménétrol, en connaissance de ces éléments, nous a donné son accord. 

 

 

Toutefois, nous comprenons les craintes des auteurs et leur volonté de se protéger et nous sommes au regret de vous annoncer le désistement d'une de nos invitées, Cécile Duquenne.

"Chromatopia" chez Scrinéo

 

Au royaume des couleurs, c’est en noir et blanc qu’on voit le mieux.

 

Chromatopia. Un royaume où chaque couleur représente une caste sociale. Où il est impossible de se dérober à son destin.

 

Aequo, teinturier de la Nuance Jaune, s’apprête à reprendre la prestigieuse entreprise familiale. Mais après un accident, il perd la vision des couleurs…

 

Hyacintha, orpheline de la Nuance Bleue, tente de survivre comme elle peut en bas de la Cité, où règnent la misère et la pauvreté. Jusqu’au jour où on lui propose un marché pour retrouver ses parents…

 

Améthyste, Princesse du Royaume, doit choisir le futur Roi parmi ses prétendants. De ce choix dépend l’avenir de Chromatopia…

 

Ils ne le savent pas encore, mais tout peut changer grâce à eux.

l'autrice

 

Née en 1991 à Avignon, Betty Piccioli a grandi et vécu dans la région bordelaise. Après des études en sciences politiques, elle décide de dépoussiérer son vieux rêve d'enfant : devenir écrivaine. Amatrice de littérature young adult et d’héroïnes courageuses, engagée pour l’écologie et la cause animale, elle puise ses inspirations dans les récits de Fantasy et les dessins animés de son enfance.

 

Après A.I. (Amis imaginaires) publié chez Castelmore en août 2018, elle sort en 2020 3 romans : un roman jeunesse chez Gulf Stream Éditeur, Panique à Gémélia, un roman jeune adulte chez Scrineo, Chromatopia, et un thriller pour adolescents chez 404 éditions, Qui a tué Luna San ? Meurtre au Comic Con. Elle est également scénariste de murder parties.

Le mot du salon

Betty Piccioli sera des nôtres pour la première fois, vous la retrouverez sur le stand de notre partenaire, la librairie Le Cadran Solaire

Lire la suite

"Petit Blanc" , chez Mu

 

 

L’espoir de trouver meilleure fortune ailleurs.

Albert Villeneuve s’embarque pour un long voyage vers les colonies avec sa femme et sa fille. Il accoste seul à Sainte-Madeleine, son moral et ses espoirs noyés loin derrière lui. 
Commence alors une nouvelle vie, faite d’alcool, de mensonges et de frustrations. Piégé sur cette île devenue prison, Albert fuit la folie vengeresse du sergent Arpagon et cherchera, sur la route du café, la paix intérieure.
Petit Blanc est un conte cruel et onirique sur l’absence et les espoirs perdus. Nicolas Cartelet nous révèle la face cachée des cartes postales et de leurs couleurs chatoyantes.

le mot de l'éditeur

Subtil, poétique et violent.

Une œuvre réaliste, empreinte 
d’un humanisme au bord du désespoir.
Un roman sur les douleurs de l’absence et la perte des illusions.
Un conte métaphorique sur les abandonnés.

quelques critiques


“Terrifiant voyage au bout de la nuit, entre l’enfer célinien et l’épouvante kafkaïenne...“
Christophe Bier, 
France Culture / Mauvais Genres
“Le lecteur reste scotché de bout en bout, avec le phrasé de l’auteur comme lanterne et guide.“
Yoann Clayeux, Arlyo Mag
“Petit blanc entraîne le lecteur dans une colonie de fantasmes qui tourne au cauchemar et sur la piste d’un homme rongé par le deuil et la culpabilité.“
Nicolas Marti, What about a dragon

Lire la suite

"Âhni, Genèses - Livre 2" chez Alter Real

 

Après vingt ans de paix, de nouveaux massacres créent la stupeur au sein des Royaumes du Monde Connu. Les sbires de la Déesse Déchue sont pointés du doigt. Comment venir à bout de ces démons retranchés dans les bois maudits d’Agalaadywen ?

 

Au cœur de ces heures tourmentées, quatre êtres, quatre visions, quatre vies s’entrelacent.

 

Après Guilhem, le troubadour devenu roi, et Sylwen, la jeune reine intrépide, le vent nous porte les paroles de Gyørg, un guerrier écartelé entre son pays de naissance et celui où il a grandi, et celles d’Aylim, la mystérieuse guérisseuse au service des anciennes croyances.

 

Plus les langues se délient, plus la réalité dévoile ses multiples visages.

 

Entre manipulation, mystères, et amours impossibles, vibrez au rythme des aventures de ces hommes et femmes dont les destinées forgent le socle de l’Histoire des âges futurs.

Le tome précédent

Vingt ans après la Guerre de Purification qui a vu l’avènement de la Vraie Foi, la magie et les êtres surnaturels ont presque tous disparu du Monde Connu. Pourtant, de nouvelles incursions démoniaques sont à déplorer. La paix entre les Royaumes est ébranlée. Un nouveau conflit serait-il inévitable ?
Au cœur de ces heures sombres, Guilhem, un troubadour fuyant le trône qui lui revient, Sylwen, une jeune princesse tiraillée entre son cœur et son devoir, Györg, un guerrier exilé dans un royaume étranger depuis son enfance, et Aylim, une mystérieuse guérisseuse issue des terres de l’Ancienne Déesse, devront faire un choix : s’abandonner à leur destin contrarié ou décider de le prendre en main.
Quatre êtres, quatre visions du monde, quatre brins de vie entrelacés. Dans cette fresque épique à plusieurs voix, qui détient la vérité ?
Entre manipulation, trahisons, et amours impossibles, vibrez au rythme des mésaventures de ces hommes et femmes, emportés par les remous de cette Histoire bien plus grande qu’eux.

Le mot de l'autrice

Que ce soit dans "Loba" (mon premier roman fantastique sur le lobison, le loup-garou argentin), ou mon cycle de fantasy "Âhni", j'aime aborder le merveilleux de manière réaliste. Je me base sur beaucoup d'écrits d'universitaires, de médiévistes pour donner un cadre "historique" à mon approche du Petit Peuple ou de la magie. C'est ce que j'aime dans l'imaginaire : semer le doute. Et si c'était vrai?

 

Dans "Âhni", en plus, je m'amuse avec les points de vues. J'ai du mal avec les histoires manichéennes. D'un côté, les "méchants" ne sont-ils pas convaincus d’œuvrer pour le bien?

 

Dans mon roman, quatre personnages prennent la parole : un barde devenu roi, une princesse impétueuse, un guerrier en exil, une guérisseuse. Ils se rencontrent, se côtoient, s'affrontent ou s'unissent. Tous ont un avis différent sur les évènements qui font vaciller l'ordre établi, et apportent une pièce supplémentaire pour permettre au lecteur d'avoir une vision d'ensemble. L'histoire globale se construit peu à peu. Rien n'est tout blanc ou tout noir.

Lire la suite

"Salvation, t2 : Les chemins de l'exode", aux éditions Bragelonne

 

An 2204. Une épave extraterrestre est découverte aux confins de l’espace connu. Feriton Kayne est chargé de former une équipe pour enquêter sur place. La sinistre cargaison transportée par ce vaisseau pourrait annoncer l’extinction imminente de l’humanité tout entière…

 

Sur Terre, on peut désormais transformer les déserts en jardins et prolonger la vie indéfiniment. La civilisation humaine apparaît invulnérable. Lorsque les Olyix – une espèce extraterrestre– font leur apparition dans notre système solaire, ils sont accueillis à bras ouverts. Ils ont besoin de carburant afin de poursuivre leur pèlerinage dans la galaxie… contre le partage de leur savoir technologique. Mais les Olyix sont-ils vraiment ce qu’ils proclament être ?

le premier tome

 

Le premier tome d’un nouveau cycle d’envergure par le maître du space opera moderne !

 

Dans un avenir lointain. À des milliers d’années-lumière de la Terre, Dellian et son clan de soldats génétiquement modifiés suivent un entraînement militaire dans un seul but. Ils doivent affronter et détruire leur vieil adversaire, celui qui a forcé l’humanité à fuir à travers les étoiles et qui la pourchasse toujours…

 

« L’imagination la plus puissante de la science-fiction. »

Ken Follet

l'auteur

 

Né en 1960 en Angleterre, Peter F. Hamilton a débuté sa carrière d’écrivain en 1987. Il s’est très vite imposé comme l’un des piliers du renouveau de la SF britannique. Mais là où ses amis auteurs exploraient de nouveaux courants, Hamilton a préféré faire revivre l’émerveillement des grandes aventures spatiales chères aux grands auteurs de l’âge d’or : Asimov, Clarke et Heinlein. Dans ce domaine, ses cycles L’Aube de la nuit et L’Étoile de Pandore font référence. Il est le maître incontesté du space opera moderne !

Lire la suite

Point route de juillet

 

Hier les membres de l’association se sont réunis en leur siège social.

 

Il s’agissait surtout de faire le point sur l’avancée des différentes tâches, mais aussi de soumettre certaines propositions dont il est trop tôt pour parler.

 

 

 

 

Alain Vassort, restaurateur de Ménétrol, toujours très apprécié de nos invités comme de nos visiteurs est venu nous présenter sa carte SFFF. C’est en effet l’équipe de En Attendant Louise qui reprend cette année la gestion de la buvette avec quelques spécialités fort intéressantes…

Dès que la carte sera finalisée, nous vous la ferons passer, les précommandes et réservations étant possibles.

 

Bref, on avance, on avance…

Marraine & Parrain 2020

 

Cette édition 2020 est parrainée

par

Carina Rozenfeld & Lionel Davoust

 

Photo © Bernard Henninger

Photo © Mélanie Fazi 


Affiche de Vael Cat - Illustration Lohran

Gros plan sur notre affiche !

 

 

Gros plan sur notre affiche ! 

 

C'est l'illustrateur Lohran qui a réalisé l'affiche 2020 des Aventuriales. Il nous a proposé une œuvre vertigineuse où une aventurière intrépide est prête à de fantastiques acrobaties depuis sa machine volante pour rattraper son livre ! 

 

Lohran est un artiste évoluant dans de nombreux domaines : couvertures de livres, illustrations pour des univers ludiques, affiches. Ses talents sont multiples !

 

Vous en jugerez vous-même en vous rendant sur son site : http://lohran.com/

 

 

 

 

 

Le salon 2020 aura lieu les samedi 26 et dimanche 27 septembre

 

Notez bien les dates ! 

 

Suivez les actualités des Aventuriales

TA DAM !

 

Elle est pas belle, notre affiche 2020 ?

 

Les plus futés auront compris à sa seule divulgation : nous avons reçu hier soir le soutien de la mairie de Ménétrol pour la tenue des Aventuriales et leur feu vert pour en poursuivre la préparation !
Le salon aura donc bien lieu du 26 au 27 septembre 2020 comme prévu, toujours à la même adresse et nous l’espérons dans des conditions qui allieront sécurité et fun. Nous planchons sur des solutions depuis un moment, certaines sont même tellement fun qu’on les appliquera, quelle que soit la situation en septembre…

Vous retrouverez cette année nos traditionnelles animations, des surprises et nous sommes ravis de vous apprendre que notre « village » d’artisans créateurs s’étoffe gentiment.
Nous allons maintenant envoyer les premières acceptations pour les éditeurs et illustrateurs, et à quelques artisans ; toutefois en ce qui les concerne les inscriptions restent ouvertes.

Vidéo Prix Aventuriales 2020

Musique : Les Avanturiers de Hurricane  - Montage : Ekhle, Jean Rebillat, Amadine - Visuels : Vael Cat


Les livres en compétition

Le Rapport Oberlander

Laurent Mantese

 

chez Malpertuis

(ISBN : 978 2 917 035 595) 


Isulka la mageresse

tome 1 : La pierre d'Isis

Morganne Stankiewiez

(sous le pseudo de Dorian Lake)

aux Éditions Noir d’Absinthe

(ISBN : 978 2 490 417 001)


Voyager

tome 1 : Jonction

Stéphane Desienne

 

aux Éditions du 38

(ISBN : 9 782 374 536 774)

L'homme Maigre 

Xavier Otzi

 

aux Éditions Luciférines

(ISBN : 979 1 096 492 053) 


Dans l'ombre des miroirs

Marge Nantlel

 

aux Éditions 1115

(ISBN : 979 1 097 100 032)


Replis

Emmanuel Quentin

 

chez Mü

(ISBN : 978 2 490 239 146)


Lire la suite

Aventuriales 2020 – 1er Bulletin post-confinement

 

Comme promis, nous nous proposons de vous tenir au courant de nos avancées.

 

 

 

Où en sommes-nous ?

 

Pour le moment le salon est maintenu aux dates prévues le dernier weekend de septembre, sauf interdiction administrative indépendante de notre volonté. Nous en saurons plus courant juin.

 

 

 

Les bonnes nouvelles ?

 

Cette année, de nouvelles subventions nous permettent d’envisager avec plus de sérénité des solutions à la fois raisonnables et peu contraignantes pour fluidifier et limiter la circulation dans le bâtiment, plus particulièrement au niveau du goulet d’étranglement du hall situé entre la petite et la grande salle.

 

 

 

Quelles sont les mesures envisagées afin que la fête en reste une :

 

  • Une buvette extérieure tenue par un prestataire.
  • Une seconde buvette intérieure, réservée aux exposants ainsi qu’à nos partenaires et nos bénévoles, qui ne distribuera qu'un choix limité de boissons chaudes ou froides, gratuites.
  • Les deux précédentes mesures nous permettront de réaffecter des bénévoles à de nouvelles tâches, comme interdire au public d’entrer par les sorties de secours.
  • La mise en place d’un sens de circulation à l’intérieur du salon est aussi à l’étude, son application dépendra du niveau de contrainte que la situation sanitaire au mois de septembre nous imposera ou pas. Nous souhaitons rester optimistes.

 

Le port du masque ?

 

  • Nous espérons que d’ici là, on pourra s’en passer. Toutefois, nous sommes conscients que, surtout pour les plus fragiles, il risque de rester une contrainte. Nous vous invitons donc à envisager des tenues de cosplay permettant une protection inventive et festive, pour ceux qui le souhaitent, bien sûr.
  • Le salon ne fournira pas de masques, ni de gel hydroalcoolique pour les exposants.

 

Répartition des exposants ?

  • Libraires, éditeurs et auteurs indépendants seront installés dans la grande salle.
  • Les illustrateurs seront dans la petite salle, comme l’an dernier.
  • Les artisans devront venir avec leur propre matériel et leurs stands seront exclusivement extérieurs, leur répartition sur le terrain dépendra du nombre d’inscriptions.

Les activités et animations partenaires sont maintenues, des nouveautés sont par ailleurs envisagées.

Petit point route Aventuriales 2020

 

 

En ces temps troublés, il nous semble important de jouer un maximum la transparence, d’autant que nous sommes parfaitement conscients que c’est difficile pour tout le monde. Toutefois, comme vous, nous naviguons à vue sans visibilité ce qui relève du grand Art.

 

Aujourd’hui, une légère trouée nous permet d’espérer que les Aventuriales puissent se tenir dans des conditions qui restent à définir, et cela bien évidemment sous réserve qu’aucune lame de fond ne vienne balayer les dernières embellies.

 

Le plus simple serait sans doute de se dire : « Ne prenons aucun risque et à l’an prochain… » Mais la reprise des salons est cruciale pour la survie de nombreuses petites maisons d’édition et de leurs auteurs. On va donc tenter la traversée en assurant un maximum nos arrières et les vôtres.

 

D’abord vous informer : plus que jamais, nous vous invitons à vous abonner à notre page Facebook, nos comptes Twitter et Instagram, pour ne rater aucune info. Nous ferons un point d’étape régulièrement en fonction de l’évolution de l’épidémie et des mesures prises par le gouvernement, voire de la préfecture.

 

Concernant éditeurs et illustrateurs, les inscriptions restent ouvertes jusqu’à fin mai afin de permettre aux retardataires de s’inscrire. Les confirmations de stands suivront assez rapidement, mais pour vous éviter d’avancer des frais que nous serions susceptibles de devoir vous rembourser, vous aurez jusqu’au 30 juillet pour régler votre emplacement. À cette date, nous y verrons sans doute plus clair.

 

Concernant les artisans, les inscriptions restent ouvertes jusqu’au 30 août, paiement sur place auprès de notre trésorière avant installation.

 

Concernant les auteurs indépendants, les inscriptions sont désormais ouvertes. À savoir que seules, 6 places sont disponibles cette année. Aucun refus ne sera envoyé, seulement les acceptations. Les autres préinscrits seront automatiquement reportés sur liste d’attente et seront éventuellement contactés en cas de désistement. À cette fin, une date limite vous est demandée dans le formulaire.

 

En attendant le prochain bulletin, prenez soin de vous et vos proches.

Aventurialement vôtre

 

Report ? Annulation ? Maintien partiel ?

 

Hier soir, l'équipe des Aventuriales s'est réunie grâce à la magie d'internet. Chacun devant son écran, casque ou pas sur les oreilles, nous avons longuement discuté du salon de septembre 2020.

 

 

Report ?

Annulation ?

Maintien partiel ?

Maintien total ?

Les questions ont fusé, des pistes ont été proposées...

Nous allons les explorer.

 

En attendant nous sommes arrivés à une décision : quoi qu’il advienne, les Aventuriales entendent soutenir les acteurs de la SFFF, fortement impactés par cette crise, si possible à travers des actions originales.

Nous vous tiendrons informés

 Aventurialement vôtre...

 

Info Riom février 2020

Présentation du Prix Aventuriales 2020

Présentation du Prix Aventuriales 2020 aux jardins de la culture, à Riom. 

 

Dominique Lemuri et Luce Basseterre. 


Quel est le point commun entre une magicienne amorale, un assassin professionnel, le transfert de mémoire, un vaisseau spatial, un bastion de nazis maléfiques et la taxidermie ? Le prix Aventuriales bien sûr ! Si vous n’avez pas pu participer à la présentation de ces petites pépites de la micro-édition dans les genres fantastique, SF, et Fantasy, vous pouvez revivre l’essentiel grâce à cette vidéo.

Prix Aventuriales 2020 - rencontre à Combrondes

 

Dans le cadre de la constitution des comités de lecture qui auront la délicate mission de départager les six finalistes du Prix Aventuriales 2020, trois représentants de notre association ont été reçus dans le cadre chaleureux de la médiathèque de Combronde. Une superbe médiathèque moderne, installée dans d'anciennes halles.

Stéphanie, bibliothécaire et organisatrice de la rencontre, avait fort bien préparé notre venue avec une liste de participants déjà étoffée, même si tous n'ont pu se libérer pour assister à la présentation des ouvrages.

 

 

Les participants présents étaient au nombre de 7, ils se sont montrés aussi curieux que motivés. Tous sont repartis avec un premier ouvrage à lire.

 

Lire la suite

Prix Aventuriales - les 6 finalistes !

 

Nous avons le plaisir de vous révéler les 6 titres en lice pour le prix Aventuriales 2020 !

 

 

 

 

 

 

 

 

L’homme Maigre

de Xavier Otzi

aux Éditions Luciférines.

 

ISBN : 979 1 096 492 053

 

 

 

 

 

 

Dans l’ombre des miroirs

de Marge Nantel

aux Éditions 1115.

 

ISBN : 979 1 097 100 032

 

 

 

 

 

 

Replis

d’Emmanuel Quentin

chez Mü.

 

ISBN : 978 2 490 239 146


 

 

 

 

 

 

Isulka la Mageresse,

tome 1 : la Pierre d’Isis

de  Morgane Stankiewiez

(sous le pseudo de Dorian Lake)

aux Éditions Noir d’Absinthe.

 

ISBN : 978 2 490 417 001

 

 

 

 

 

 

Le Rapport Oberlander

de Laurent Mantese

chez Malpertuis.

 

 

 

 

ISBN : 978 2 917 035 595 

 

 

 

 

 

 

Voyager, tome 1 : Jonctions

de Stéphane Desienne

aux Éditions du 38.

 

 

 

 

ISBN : 9 782 374 536 774


Lire la suite